Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le Crédit Agricole du Nord Est réaffirme sa solidité

Banque. Malgré la crise sanitaire, le Crédit Agricole du Nord Est annonce avoir renforcé sa position de premier banquier-assureur dans l’Aisne, la Marne et les Ardennes.

Laure Lesme-Berthomieux, Directrice générale et Christine Gandon, présidente du Crédit Agricole du Nord Est
Laure Lesme-Berthomieux, Directrice générale et Christine Gandon, présidente du Crédit Agricole du Nord Est. (Crédit : B. Busson)

Si un seul chiffre devait résumer l’année 2021 du Crédit agricole du Nord Est, il s’agirait sans doute de celui des financements qui s’élève à un niveau record avec 3 milliards d’euros de réalisation de nouveaux crédits. « Un niveau supérieur à celui de 2019 », souligne Laure Lesme-Berthomieux, Directrice générale de la banque, qui note que la moitié de ces nouveaux crédits ont financé des projets liés à l’habitat. « Nous finançons 4 projets immobiliers sur 10 sur le territoire ».

Le Crédit Agricole du Nord Est enregistrait d’ailleurs, fin 2021, un encours de crédit de 16,7 milliards d’euros et présente globalement des résultats « solides » et renforce sa position de premier banquier-assureur dans l’Aisne, la Marne et les Ardennes : avec près de 785 000 clients (soit un habitant sur deux), il finance 42% des crédits de la région et collecte 43% de l’épargne bancaire des acteurs locaux.


>LIRE AUSSI : La Fondation du Crédit Agricole offre 20 000 euros à Initiative Ardennes PR


Une dynamique qui s’est encore renforcée en 2021, notamment grâce aux effets conjugués du « quoi qu’il en coûte », des taux d’intérêts particulièrement bas et à l’activité de la caisse. « Nous avons enregistré 30 000 nouveaux clients et 27 000 nouveaux sociétaires, qui nous ont confié plus d’épargne : l’encours de la collecte s’est élevé à 28 milliards d’euros, en progression de 4,5% par rapport à 2020 », précise la Directrice générale. Enregistrant un résultat net de 107 millions d’euros, en progression de 10% par rapport à 2020, la banque a renforcé sa solidité et ses fonds propres qui s’élèvent désormais à 2,6 milliards d’euros. « Ces résultats valident notre modèle de banque utile au territoire », poursuit Laure Lesme-Berthomieux.

100 CDI signés en 2021

Dans un contexte d’inflation et de forte incertitude, le début de l’année 2022 marque un ralentissement des projets immobiliers et des investissements des entreprises, avec une absence de visibilité sur les prochains mois. L’activité assurance du Crédit Agricole du Nord Est fête son 25e anniversaire. Avec 600 000 contrats, la caisse continue de progresser chaque année sur ce secteur d’activité et compte bien continuer à prendre des parts de marché. « Seulement un habitant sur dix est client de nos assurances, nous gagnons en parts de marché mais nous pouvons encore aller plus loin », précise Anthony Lever, directeur général adjoint.

La banque mise aussi sur d’autres marchés tels que celui des start-up (avec le Village by CA qui a déjà accompagné pas moins de 49 jeunes entreprises depuis 2018) et de la banque privée, avec l’ouverture de nouveaux locaux dédiés à Reims. « Nous avons aussi mis un accent sur les jeunes de 18 à 30 ans, un marché sur lequel nous avons un taux de pénétration important. Notre enjeu est de garder ce lien avec eux grâce à différents services et canaux de communication adaptés », souligne Anthony Lever. Un lien avec la jeunesse qui se traduit par une dynamique forte en matière d’emploi.

« En 2021, nous avons accueilli 500 jeunes dont 116 alternants et 114 stagiaires école », explique Vincent Arnaud, Directeur général adjoint, en charge des questions d’emploi. « Nous avons aussi fait signer une centaine de CDI et mis l’accent sur la formation. Nous estimons que c’est aussi de notre devoir de leur offrir des carrières intéressantes sur le territoire ».

Benjamin Busson