Informations régionales économiques et juridiques
130e année

« Qui a envie de travailler est le bienvenu dans les PME ! »

Emploi. Président de la CPME, François Asselin est un habitué de la Foire de Châlons. A l’occasion de sa visite lors de l’édition 2022, pas question pour lui de manquer son rendez-vous avec les adhérents marnais à qui il a consacré plus d’une heure d’échanges en privé.

« Qui a envie de travailler est le bienvenu dans les PME ! »
Riccardo Agnesina, président de la CPME Marne, François Asselin, président de la CPME nationale et Stéphane Heit, président de la CPME Grand Est (Crédit : B. Busson)

Energie, pouvoir d’achat, emploi, recrutement… tous les sujets ont été abordés. « Ces moments nous permettent de nous retrouver et d’échanger sur nos espoirs, nos espérances et aussi sur nos difficultés actuelles et à venir, pour voir ensemble comment on peut les franchir collectivement », rappelle François Asselin. « L’énergie est une vraie préoccupation », retient-il de ses échanges avec les dirigeants marnais. « Mais il ne faut pas oublier qu’on n’a pas encore soldé la crise liée à la pandémie », rappelle-t-il. « Les chefs d’entreprise ont les yeux rivés sur l’activité ».

Le recrutement comme première préoccupation

Celle-ci est globalement bonne, même si toutefois les entreprises rencontrent des difficultés à renouveler leurs bons de commande, notamment dans le secteur de la construction. « Nous sommes actuellement sur la queue de la comète des carnets de commande et l’inflation n’est pas étrangère à cette situation. Maintenant il faut les reconstituer… » Pour le président de la CPME, « les entreprises ont été bien soutenues mais aujourd’hui, elles doivent faire face au remboursement des PGE. Celles qui seraient en capacité d’investir peuvent être freinées à cause du remboursement de leur PGE. C’est pourquoi il faut qu’une instance puisse vérifier si les entreprises méritent qu’on puisse étaler leur dette sans les mettre en défaut », demande François Asselin.


>LIRE AUSSI : « Le recrutement est la préoccupation numéro 1 des chefs d’entreprise ! »


Parmi les préoccupations des dirigeants de TPE-PME, le recrutement figure évidemment en tête de liste. « 54% des entreprises veulent recruter mais ne trouvent pas de compétences. Or il y a aujourd’hui 1 million d’offres en lignes dont près de 400 000 sont à pourvoir immédiatement, principalement dans les TPE-PME. On peut donc dire que qui a envie de travailler est le bienvenu dans les PME ! »

Benjamin Busson