Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Mécénat angélique pour Saint-Nicaise

Mécénat. L’association Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin-Vert vient de lancer la campagne de restauration des 30 verrières de l’église Saint-Nicaise, à Reims.

Mécénat angélique pour Saint-Nicaise
Dominique Potier et Ghislain de Montgolfier, respectivement secrétaire et président des Amis de Saint-Nicaise, ont présenté la première verrière restaurée par la manufacture Vincent-Petit, à Troyes, sous la conduite de Rodolphe Gissinger, architecte du patrimoine. (Crédit : J. Rivière)

Cet ensemble exceptionnel de 30 anges en verre moulé (15 grands anges debout et 15 petits anges agenouillés), réalisé en 1926 par le maître verrier Jules Lalique, s’est dégradé et fragilisé au fil du temps, et doit être restauré pour assurer sa conservation et sa pérennité. Ce projet constitue une première mondiale, l’œuvre étant unique et les techniques de restauration spécifiques au matériau utilisé. Le dossier est suivi avec le plus grand intérêt par le Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH) à Champs-sur-Marne. Les techniques développées et appliquées pour cette restauration feront l’objet d’une publication scientifique.

1€ de don, 21€ de retombées économiques

Le budget global de restauration est fixé (valeur en octobre 2022) à 1,65 M€, dont 50 % sont pris en charge par la Drac Grand Est. La durée du chantier est estimée entre 3 et 5 ans. Pour cette opération d’envergure, l’association Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin-Vert vient de recevoir le Grand Prix Pèlerin du patrimoine. Mais pour soutenir - et financer - ce projet fédérateur, l’association fait appel au mécénat, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.


>LIRE AUSSI : L’Hôtel-Dieu de Château-Thierry vers la rédemption


On rappellera que (sous certaines conditions) les dons des particuliers ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 66 % du montant des sommes versées. Pour les professionnels, dans le cadre du mécénat d’entreprise, un dispositif comparable permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 60 % avec un plafonnement du don à 20 000 € ou 5 pour 1 000 du chiffre d’affaires de l’entreprise. La Fondation du Patrimoine a calculé qu’un euro de don générait un retour de 21 euros (travaux, tourisme, etc.) dans l’économie locale. C’est donc, par avance, un grand merci que les anges de Saint-Nicaise adressent aux donateurs.

Jacques Rivière