Informations régionales économiques et juridiques
130e année

L’Hôtel-Dieu de Château-Thierry vers la rédemption

Mécénat. À la suite de la sélection du complexe hospitalier par la mission Bern, la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry (CARCT) a lancé en 2018 une souscription populaire afin de contribuer aux travaux estimés à 7,5 millions d’euros.

L'Hôtel-Dieu de Château-Thierry vers la rédemption
Déclaré monument en péril en 2018, l’Hôtel-Dieu de Château-Thierry a bénéficié de travaux d’urgence grâce au soutien des pouvoirs publics et à la mobilisation de donateurs. (Crédit : CARCT)

Le 30 septembre dernier, les élus du territoire du sud de l’Aisne accueillaient les officiels et les mécènes - particuliers et entreprises - à l’ouverture de la nouvelle billetterie-boutique du musée du Trésor de l’Hôtel-Dieu. Cette inauguration symbolique marquait la fin de la première phase de travaux de rénovation de l’espace de vente mais aussi des opérations d’urgence de préservation de la toiture et de la façade du bâtiment du XIXe siècle, qui « possède encore des bâtiments conventuels du XVIIe siècle ».

Sélectionné, il y a quatre ans, comme projet emblématique des Hauts-de-France au titre de la
« mission patrimoine » portée par le célèbre animateur, le complexe hospitalier, désaffecté depuis près de 40 ans et n’ayant reçu aucun entretien préventif, avait récolté plus de 200 000 euros lors du « Loto du Patrimoine » et attiré l’attention de toute une région. Propriétaire de l’ensemble immobilier, la communauté d’agglomération de la région de Château-Thierry (CARCT) avait lancé dans la foulée une souscription publique, en partenariat avec la délégation Picardie de la Fondation Patrimoine. Objectif : réunion dans un premier temps quelque deux millions d’euros pour financer la première tranche.

Un musée de dimension nationale

Estimée à quelque 7,5 millions d’euros, la restauration totale de l’Hôtel-Dieu de Château-Thierry a reçu, par ailleurs, le soutien de l’État, de l’Europe à travers les fonds Leader, du conseil régional des Hauts-de-France et du conseil départemental de l’Aisne. Quant à la collecte de fonds, elle est toujours ouverte aux donateurs, d’autant que cet hiver, une nouvelle tranche de travaux doit démarrer. Les élus communautaires ambitionnent de créer, à terme, un grand musée de dimension nationale sur l’histoire hospitalière. « Le futur musée occupera la majeure partie du bâtiment et abritera de nouveaux espaces scénarisés ainsi que des expositions de fonds provenant d’autres Hôtels-Dieu maintenant fermés à la visite », précise la CARCT.


>LIRE AUSSI : Mobilité : La CARCT veut encourager la pratique du vélo sur son territoire


Outre la valeur historique et architecturale de l’édifice, ses 18 salles, accessibles aujourd’hui seulement sur réservation, renferment une abondante collection « accumulée depuis sa fondation initiale en 1304 ». Réparties sur 1 500 m2, « ce sont 1 300 œuvres d’art (orfèvrerie, peintures, broderies, collections médicales) dont une douzaine d’objets classés monuments historiques, qui constituent un ensemble riche et cohérent. » Un trésor inestimable qui ne demande qu’à être mis en valeur. « L’animation de l’Hôtel-Dieu, une fois sa rénovation achevée, participera de manière structurante à la revitalisation du centre-ville de Château-Thierry ainsi qu’à l’ensemble du territoire de l’agglomération. »

Stéphane Bourdier