Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Les start-up de l’UTT à l’honneur

Innovation. Huit projets lancés par des étudiants de l’Université de technologie de Troyes en lice pour la première édition des MindAwards.

Les start-up de l'UTT à l'honneur
Maxime Tajan et l’application Coyali remportent cette première édition des MindAwards de l’UTT. (Crédit : L. Locurcio)

Les futurs ingénieurs de l’Université de Technologie de Troyes sont de plus en plus nombreux à lancer leur start-up au cours de leurs études. Une tendance encouragée au sein de l’établissement d’enseignement supérieur à travers multiples initiatives comme les MindAwards. La première édition de ce concours de start-up, coorganisée par l’UTT, la Fondation UTT et l’association étudiante Genius UTT, a vu huit candidats « pitcher » devant le jury. Le premier prix, celui de la start-up de l’année doté de 2 000 euros est allé à Coyali. Lancée par un diplômé de l’UTT, Maxime Tajan, associé à Pauline Beuchillot, cette application permet de simplifier l’usage des smartphones et tablettes, notamment pour les seniors et tous ceux qui ont des difficultés à les utiliser.


>LIRE AUSSI : Toujours plus d’entrepreneurs étudiants à l’UTT


Une application qui présente la particularité de s’adapter en permanence à son utilisateur en fonction de ses habitudes. « Cette année, nous allons accélérer la commercialisation et la communication », annonce Maxime Tajan. C’est bien parti pour le développement de Coyali qui est désormais implantée à la Technopole de l’Aube. Un second prix, celui du coup de cœur du public doté de 1 000 euros, a été attribué à Hylight, start-up portée par Martin Bocken et ses trois associés. Leur objectif est d’utiliser un ballon dirigeable à l’hydrogène pour la surveillance et la maintenance de lignes électriques notamment.

Innovation tous terrains

Les six autres projets touchent à des secteurs très divers. Par exemple Romain et Corentin Philippe développent un outil de gestion et de mise en relation pour coachs et établissements sportifs, Build Work Out. Mathéo Pierini et ses associés vont développer une marque de vêtements alliant esthétique et écoresponsabilité, sous la marque Sample. C’est aussi une marque de vêtements, Goke, qui a été lancée par Clément Mugnier.

Pour sa part, Jacques Mironneau vient de lancer une application web, Théralogue, qui s’adresse spécifiquement aux thérapeutes. Deux anciens étudiants de l’UTT ont développé une application gratuite, marTi, facilitant l’adoption d’un mode de vie écoresponsable au quotidien. Enfin, Dorian Ladruze a mis au point une solution de gestion des ventes en direct sur les réseaux sociaux, baptisée Hyricolis. Une belle réussite pour une première édition des MindAwards de l’UTT.

Laurent Locurcio