Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Les 20 ans de BZR Invest sous le signe de l’élégance

Immobilier. Issue du groupe d’Erlon Immobilier, BZR Invest fête ses vingt ans. Promoteur et rénovateur, mais aussi investisseur dans le patrimoine local, l’entreprise rémoise affiche plus de 200 investissements dans le résidentiel, le tertiaire et l’aménagement de terrains.

Les 20 ans de BZR Invest sous le signe de l'élégance
Dominique Dautremont, Directeur Général de DRCM Expansion (Crédit : G. Delenclos)

Au rang des notions ponctuant ce parcours et cet anniversaire : le travail et l’élégance. On pourrait citer les résidences Arena, Mansuy, Pavaco, Maldan, ou Henrot, les terrasses Gambetta, la Manufacture ou encore la transformation de l’immeuble de la Mie Câline. BZR, entre réalisations et projets, avance bien dans ces métiers de promoteur et d’aménageur. Pour ses 20 ans, la filiale de d’Erlon Immobilier qui fêtera ses 40 ans en 2024, se projette vers l’avenir : du travail et toujours de l’élégance, tous ensemble.

Elégant à tous les niveaux

« J’ai été un bosseur, explique Dominique Dautremont, le patron de la holding, avec beaucoup de curiosité et pas seulement dans l’exercice de mon métier. J’ai appris pas mal de choses au CJD, au Rotary et dans le sport qui m’a inculqué le geste simple et pur. De ce parcours, je retiendrais surtout l’élégance de l’attitude physique certes, mais aussi morale ». Elégant à tous les niveaux, précise le DG de DRCM Expansion : « Et d’abord au niveau humain avec un maître-mot : l’empathie. Nous nous sommes mis à la place de nos clients, loin des prestations moyennes ou médiocres. Nous avons rénové et nous avons construit « Comme si c’était pour nous ». Un anniversaire pour rappeler qu’on ne réalise jamais seul, mais avec des équipes et des partenaires, et pour conclure, cette injonction : « Alors, soyons tous et toujours élégants ».


>LIRE AUSSI : Biocoop ouvre un magasin dans les Ardennes


Invité d’honneur de cette manifestation, le Maire de Reims a fustigé le droit à la paresse que l’actualité des médias lui a fait subir dans la journée : « En termes d’urbanisme et de construction du territoire, avec BZR nous avons eu maintes occasions d’échanger sur des projets et cela a été fait en parfaite transparence, collaboration et partenariat. Je voudrais revenir sur la notion de travail, quand on entend dire aujourd’hui que cette notion dispose d’une connotation politique, plutôt à droite, et que chacun a droit à la paresse ». Arnaud Robinet poursuit, comme soulagé : « Cela fait du bien d’entendre quelqu’un qui parle du travail, parce que le travail représente autant de création de richesses que de création d’emplois ».

Gérard Delenclos