Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Une Foire de Châlons active et solidaire

Foire. La 76e édition, qui se déroule jusqu’au 12 septembre, a été inaugurée par un ministre marnais, Jean-Christophe Combe.

Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités
Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités (Crédit : L. Locurcio)

Pour l’inauguration de sa 76ème édition, la foire de Châlons-en-Champagne aura accueilli le ministre qui connaît le mieux le grand évènement régional. « Enfant, mes parents m’y emmenaient, adolescent je venais pour les spectacles et plus tard, lorsque j’étais directeur de cabinet de Bruno Bourg-Broc, c’était même mon deuxième bureau pendant plusieurs mois et comme directeur général de la Croix Rouge, j’y revenais aussi parce que nous avions un stand », confie le nouveau ministre des Solidarités. Jean-Christophe Combe connaît parfaitement la portée de l’évènement. « J’ai pu lire pendant l’été que je faisais partie des ministres en mal de notoriété, alors quand on m’a proposé d’inaugurer la foire, j’ai sauté sur l’occasion car c’est toujours le grand évènement de la rentrée », poursuit-il.


>LIRE AUSSI : La dynamique retrouvée de la Foire de Châlons-en-Champagne


C’est donc en terrain connu et conquis que le ministre des Solidarités a traversé les allées du Capitole. « Pour nous, c’est une très bonne chose que d’avoir un ministre marnais au gouvernement. Cela facilite le contact, même avec les autres ministères, et le ministre a souvent un collaborateur détaché aux dossiers locaux. Enfin, il connaît bien le terrain et c’est bien entendu plus facile pour faire monter les dossiers », analyse Franck Leroy, maire d’Epernay et président de l’Association des Maires de la Marne, qui l’a accueilli au Carrefour des Collectivités. D’ailleurs, le maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu a profité de la présence du ministre pour évoquer le projet d’un futur établissement réservé au traitement des malades d’Alzheimer.

S’unir face aux crises

« La Foire c’est un lien fédérateur pour resserrer le lien social à travers les crises que nous traversons », poursuit le ministre. « C’est aussi une belle opportunité de faire rayonner le monde agricole : la réponse aux défis environnementaux, alimentaires et sociaux ne peut se faire qu’avec la filière agricole », estime-t-il. La fibre sociale de Jean-Christophe Combe n’est jamais loin. « La souffrance du monde agricole est une réalité aussi profonde qu’insupportable », confie-t-il.

Une Foire de Châlons active et solidaire
Les apprentis des centres Alméa vont multiplier les démonstrations tout au long de la Foire. Le recrutement est l’un des grands enjeux cette année, tant pour les établissements de formation professionnelle que pour les entreprises (Crédit : L. Locurcio)

Dans le contexte actuel, il ne faut laisser personne sur le bord de la route. « Nous vivons tous une période de crises successives qui nous invite à faire bloc, car face à ces crises, nous sommes tous vulnérables », conclut Jean-Christophe Combe. Un autre ministre est déjà annoncé sur la Foire, il s’agit de Marc Fesneau qui sera à Châlons-en-Champagne jeudi 8 septembre. Également nommé lors du remaniement de juillet, il aura l’occasion de participer à l’un des nombreux évènements de la filière agricole programmés sur la Foire.

Laurent Locurcio