Informations régionales économiques et juridiques
130e année

UIMM : une formation d’ingénieur en cybersécurité

Informatique. Dans le cadre d’une démonstration de cyberattaque sur une ligne industrielle, l’UIMM a annoncé qu’elle allait dispenser une formation pour contrer les attaques.

UIMM : une formation d'ingénieur en cybersécurité
Sébastien Guenet et Eric Frey ont animé cette matinée sur la cybersécurité. (Crédit : P. Rémy)

« Comment protéger les entreprises industrielles contre les cyber-risques ? » Tel était le thème d’actualité d’une matinée sur le Campus Sup’Ardenne consacrée à un sujet de plus en plus au centre des préoccupations des entreprises suite aux attaques informatiques de toute sorte. La trentaine de dirigeants d’entreprises locaux présents ont assisté à une intervention de Vincent Rhin, délégué à l’information stratégique et à la sécurité économique à l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information, sur les menaces et la typologie des cyberattaques. Par la suite, Romain Petit, coordinateur pédagogique des formations du numérique au Pôle Formation UIMM Champagne-Ardenne, a effectué une démonstration en direct d’une cyberattaque sur une ligne industrielle.

Sécuriser les objets connectés

« Sur la trentaine de participants présents, il s’est avéré qu’un tiers avait déjà été victime d’attaques numériques. Les industries sont donc devenues des cibles. Elles peuvent, en effet, se faire attaquer par des moyens qu’on connait, comme internet et une clé USB mais aussi par les moyens qu’elle a en service, comme tous les objets connectés. C’est une porte grande ouverte pour les spécialistes du hackage », remarque Eric Frey, responsable développement des formations en management et numérique. « Ces agressions peuvent se conclure par une destruction pure et simple des outils de travail. » Ces faits s’étant sérieusement développés, l’UIMM a décidé de dispenser une formation d’ingénieurs en cybersécurité pour faire face efficacement à ces menaces pouvant mettre en péril des PME locales, ne disposant pas de spécialistes en la matière.


>LIRE AUSSI : Matières premières et énergies, soucis de l’UIMM


Cette innovation deviendra une réalité à partir de la rentrée de septembre 2023 sur le campus Sup Ardenne. Elle permettra de proposer une formation initiale et continue à des jeunes voulant se destiner à la maintenance des infrastructures informatiques et à la sécurisation des systèmes d’information et des postes de travail. À noter que l’un des objectifs de l’Etat est de moderniser les moyens de lutte contre la cybercriminalité avec notamment la création de 1 500 « cyber-patrouilleurs », d’une école de formation cyber et la mise en place d’un numéro d’urgence « 17 cyber ».

Pascal Remy