Informations régionales économiques et juridiques
130e année

RSE : progresser ou régresser ?

Entreprises. La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est reconnue par ceux qui la pratiquent comme l’une des meilleures solutions pour adapter son entreprise aux mutations sociales, climatiques, énergétiques et commerciales.

RSE : progresser ou régresser ?
(Crédit : Pixabay)

Dans les entreprises les équilibres sociaux et énergétiques se bouleversent, la dépendance aux énergies fossiles montre ses limites, les recherches d’économies de fonctionnement sont plus que jamais d’actualité, les salariés et les candidats au recrutement sont de plus en plus attentifs aux conditions d’exercice de leur travail et au sens qui lui est donné.

Face à ces éléments factuels, la notion de performance globale accroît sa portée. Le chef d’entreprise doit-il traiter chaque sujet de manière isolée ? Ou bien doit-il au contraire aborder l’ensemble de ces sujets de manière transversale pour adapter sa stratégie aux demandes de changement qui émergent dans toutes les couches de la société face au changement climatique et à l’objectif pas si lointain de neutralité carbone à horizon 2050 ?


>LIRE AUSSI : La Banque des Territoires en mission accompagnement


Souvent mal connue, mal interprétée et sous-évaluée dans les résultats qu’elle peut permettre d’atteindre, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est pourtant reconnue par ceux qui la pratiquent comme l’une des solutions les plus simples, les plus économes en temps et en argent pour adapter son entreprise aux mutations sociales, climatiques, énergétiques et commerciales qui se propagent à tous les secteurs d’activité, ainsi qu’à toutes les entreprises, peu importe leur taille ou leur chiffre d’affaires.

Sont synthétisés en 5 points ce qui doit donner envie à un chef d’entreprise de découvrir la RSE pour éviter la perte d’attractivité salariale, commerciale et financière :

  • Je réduis ma dépendance aux énergies fossiles pour baisser mes coûts et mes émissions de CO2 ;
  • Je donne de l’agilité à mes conditions de travail pour fidéliser mes salariés et être en mesure de recruter plus facilement ;
  • J’adapte mon activité aux nouvelles attentes environnementales de mes clients pour rester leader de mon marché ;
  • J’analyse mes process d’achats pour les rendre plus durables et réduire mon risque fournisseurs ;
  • J’étudie les opportunités de l’économie circulaire pour faire mieux avec moins, sans perdre d’argent.

Vous voulez en savoir plus ?

Les Petites Affiches Matot Braine vous proposent une offre exclusive d’accompagnement en RSE.

Rédaction PAMB