Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Plus de services pour « Savourez la Champagne-Ardenne »

Agro-alimentaire. Nouvelle plateforme web et davantage de services pour le Club I3A en direction des entreprises régionales de la filière.

Plus de services pour « Savourez la Champagne-Ardenne »
De gauche à droite, Jean-Thomas Robichon, directeur, et Victor Dupont, chargé de communication et marketing du Club I3A Champagne-Ardenne. (Crédit : L. Locurcio)

Un nouveau visage et des missions élargies pour « Savourez la Champagne-Ardenne », la bannière collective développée par le Club I3A pour promouvoir les produits et les entreprises agro-alimentaire des Ardennes, de l’Aube, de la Marne et de la Haute-Marne. Présidé par l’auboise Angélique Guilleminot, l’association regroupe une soixantaine d’entreprises et de membres répartis sur ces quatre départements qui pèsent 50 % des industries agroalimentaires du Grand Est. Lors de l’assemblée générale qui s’est tenue fin juin à Crespy-le-Neuf, dans l’Aube, il avait été question de la réflexion stratégique engagée pour mieux définir les missions de l’association et mettre en place un nouveau modèle économique. « Nous en avons déjà la concrétisation avec la mise en place, depuis fin août, d’une nouvelle plateforme web tournée vers les adhérents, les clients distributeurs et les consommateurs », confirme Jean-Thomas Robichon, directeur du Club I3A, l’une des trois associations d’agro-industrie de la région avec l’Agria Grand Est Lorraine et l’Aria Alsace.

Un outil au service des productions régionales

Accessible via l’adresse savourez-la-champagne-ardenne.fr, la plateforme permet aux distributeurs de télécharger des catalogues de produits, aux particuliers de consulter les fiches des entreprises et de leurs produits parmi bien d’autres fonctionnalités. « Le but est d’en faire un outil qui valorise les productions régionales tant auprès des distributeurs que des particuliers, tout en mettant en avant les actions collectives Savourez la Champagne-Ardenne que nous mettons régulièrement en place dans les grandes surfaces », poursuit-il. L’association propose également de nouveaux services aux adhérents, notamment pour les aider à être davantage visibles et mieux vendre à travers les réseaux sociaux. Le Club I3A continue en même temps d’assurer la promotion des produits régionaux sur le terrain, et était par exemple présent sur l’espace Terres & Vignes de l’Aube, à l’occasion de la récente Foire de Châlons-en-Champagne.


>LIRE AUSSI : ADAGE, des produits locaux très majoritaires dans la restauration collective


Le contexte est porteur pour les produits de proximité qui continuent de susciter l’engouement des consommateurs. La table ronde sur l’autonomie agroalimentaire et le succès des produits régionaux organisée lors de l’assemblée générale l’a encore mis en évidence. « La grande distribution s’est remise en question sur ce sujet et nous avons cherché à devenir aujourd’hui des facilitateurs pour les producteurs régionaux », soulignait Johann Videira, directeur du Carrefour de Saint-André-les-Vergers et responsable produits régionaux sur le Grand Est. Preuve en est, les petits producteurs régionaux sont désormais référencés en 48 h par l’enseigne et les produits payés en une semaine.

Laurent Locurcio