Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Plafometal : investissements et embauches après son rachat

Industrie. Spécialisé dans la menuiserie, métallerie et tôlerie, le groupe breton M-PLB vient de racheter l’entreprise de Monthermé (08), Plafometal, fabricant de plafonds et de produits métalliques.

Plafometal : investissements et embauches après son rachat
Plafometal conçoit et fabrique notamment des plafonds métalliques acoustiques façonnés en inox (Crédit : DR)

Filiale de Saint-Gobain depuis 2004, l’entreprise Plafometal qui emploie 75 salariés à Monthermé dans les Ardennes vient d’être cédée au groupe breton M-PLB, basé à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine). Depuis près de 50 ans, le fabricant ardennais transforme l’acier et l’aluminium en plafonds, ossatures et panneaux muraux métalliques acoustiques et/ou thermiques, résistants et décoratifs. Ces produits conçus à partir d’acier ou d’aluminium sont principalement pensés pour des locaux non résidentiels : bureaux, gares, hôpitaux, écoles ou centres commerciaux. Le savoir-faire dont fait preuve le personnel de l’entreprise ardennaise permet à la PME de collaborer aussi bien avec les collectivités locales, les industriels et les prestataires.

Référencé dans des projets phares

Fort d’un bureau d’études intégré et d’une importante capacité d’innovation, Plafometal a étoffé significativement son offre ces trois dernières années, en particulier sur les plafonds acoustiques et rayonnants (chauffants et rafraichissants), se plaçant ainsi comme un partenaire métal de premier plan. L’entreprise a ainsi collaboré ces dernières années à de nombreux projets phares en apportant une solution adaptée à la technicité des différents chantiers. Citons entre autres : la construction du centre R&D de Michelin à Cebazat, la rénovation des cuveries du centre vinicole Nicolas Feuillatte à Chouilly, l’extension du centre Nausicaa de Boulogne, les travaux d’agrandissement de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry, la réalisation du nouvel hôpital de Chambéry ou plus récemment la contribution à la Tour Hekla, dernière réalisation de l’architecte Jean Nouvel.


>LIRE AUSSI : Novacel surfe sur la qualité « 100 % française »


Autant d’idées architecturales où Plafometal a pu donner libre cours à sa créativité tout en introduisant une large gamme de plafonds modulables et sur mesure et en trouvant des solutions esthétiques. « Nos produits sont vendus et conçus en France par une équipe de chargés d’affaires ayant envisagé les problématiques propres à chacune des phases de vie des bâtiments. Nos matériaux sont protégés pour conserver leurs propriétés et assurer la longévité des ouvrages. Leur déconstruction est propre et valorisée. Nous savons sublimer le métal pour singulariser de façon durable un univers architectural », précise non sans fierté Jacques Henquinet, le directeur de Plafometal.

C’est donc une belle pépite qui réalise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros que le groupe M-PLB vient d’acquérir dans le cadre de sa stratégie de croissance et du plan Grow & Impact. L’acquéreur qui se développe, depuis 2007, autour de deux pôles — la menuiserie pour les professionnels et particuliers à travers son réseau Armory et le métal pour l’industrie et le bâtiment via la marque Omnimetal — optimise donc son portefeuille d’activités. Suite à cette acquisition, M-PLB compte désormais 350 salariés répartis sur huit sociétés et 20 sites de vente et de production. Son chiffre d’affaires s’élève désormais à 55 millions d’euros. Le groupe M-PLB a d’ores déjà fait savoir que des projets de développements industriels s’accompagnant d’embauches et d’investissements sont planifiés sur le site de Monthermé. Plafometal est donc loin d’avoir atteint… son plafond.

Pascal Remy