Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Novacel surfe sur la qualité « 100 % française »

Industrie. Alors qu’un mouvement de relocalisation gagne l’industrie française, l’entreprise de Château-Thierry prouve depuis 20 ans que le made in France a de beaux jours devant lui.

Novacel surfe sur la qualité « 100 % française »
Premier employeur de la « Cité poétique », l’entreprise Novacel représente le sixième acteur économique du département de l’Aisne (Crédit : Novacel)

Du 23 au 26 septembre, le fabricant de verres ophtalmiques sera présent au parc des expositions Paris Villepinte à l’occasion du Salon international de l’optique (Silmo), qui accueille ce qui se fait de mieux dans l’univers de la vision et de la lunetterie. Installé depuis 1995 dans le sud de l’Aisne, Novacel connaît une croissance affolante depuis 2012 (+ 50 %) et s’impose aujourd’hui comme le troisième acteur du secteur, avec un chiffre d’affaires de 145 millions d’euros l’an dernier, soit huit millions de verres vendus. Mieux, l’entreprise créée par Roger Düning, est le seul fabricant français à produire l’intégralité de ses verres de prescription sur le territoire national, ce qui lui a valu d’être invité au Salon du « Made in France » en novembre dernier.

1er employeur de la ville

« En tant qu’acteur majeur de l’industrie du verre, nous avons comme priorité de contribuer à l’économie de notre région. Nous avons pour objectif de développer l’activité dans l’Aisne en étant une entreprise créatrice d’emplois et en favorisant les échanges avec les industriels locaux », explique le groupe.


>LIRE AUSSI : Clésence diversifie son offre d’habitat inclusif


Dans ses 16 000 m2 de laboratoire, le premier employeur de la ville, avec plus de 600 collaborateurs, conçoit près de 15 000 verres par jour. Novacel possède également un département spécialisé dans la distribution de matériels d’optométrie - un segment sur lequel elle est leader en France - et un autre dédié à la contactologie. Il y a 10 ans, le groupe Essilor est entré à hauteur de 75 % dans son capital.

L’innovation dans son ADN

« Reconnue et récompensée pour la qualité de son expertise et de ses produits 100 % Origine France Garantie, Novacel s’est associé à StreetLab en publiant le premier protocole de tests aux portés subjectifs en 2013 complété par le premier protocole de tests objectifs pour évaluer la performance des verres progressifs, réalisés à StreetLab, situé au cœur de l’Institut de la vision à Paris. ». Au printemps 2021, Novacel lançait son nouveau verre progressif antifatigue visuelle, baptisé Eden Zeta, fruit d’un an de R&D. Imaginée avant la crise sanitaire, cette innovation approuvée par l’institut de la Vision et reconnue par la profession a pris un nouveau sens à l’heure où la généralisation du télétravail a augmenté le « temps d’écran ». Distribués auprès de 7 000 opticiens partenaires, ces verres « nouvelle génération » pourraient rapidement devenir un « best-seller » en France, d’autant que Novacel réalise près de 90 % de son chiffre d’affaires sur le territoire national.

Stéphane Bourdier