Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Mon Logis investit au centre-ville de Troyes

Urbanisme. Trois opérations pour un montant global de 10,3 millions d’euros pour recréer du logement de qualité en valorisant le patrimoine historique.

Mon Logis investit au centre-ville de Troyes
Les travaux de démolition ont été menés à l’intérieur de l’ensemble immobilier de la rue Clemenceau, et le chantier de réhabilitation sera lancé l’été prochain. (Crédit : L. Locurcio)

C’est sans doute une des opérations les plus complexes de réhabilitation de logements au centre-ville de Troyes que Mon Logis vient de lancer. Le bailleur social aubois connaît les difficultés à surmonter pour avoir déjà transformé des bâtiments anciens en plein centre, par exemple à la résidence du Lion Noir. Cette fois l’opération est d’une autre envergure puisqu’il s’agit de réhabiliter 1 600 m² de surfaces répartis en une dizaine de bâtiments dont la date de construction varie des XVIe au XIXe siècles. Du pan de bois qui sera évidemment remis en valeur, mais aussi de l’espace avec la présence de trois cours intérieures.


>LIRE AUSSI : Deux plateformes logistiques de plus pour le parc logistique de l’Aube


Cet ensemble immobilier situé rue Clemenceau, à proximité de l’hôtel de ville, a notamment abrité un ancien hôtel et un important magasin de cycles. L’objectif est de réhabiliter l’ensemble en lui donnant davantage de cohérence dans le respect des règles en vigueur dans ce secteur sauvegardé. À terme, ce sont 25 logements qui viendront étoffer l’offre de Mon Logis en centre-ville auxquels s’ajouteront trois cellules commerciales en rez-de-chaussée. D’importants travaux de démolition et de dégrafage des façades ont été menés. Une seconde phase va débuter avec l’étude du projet, avec l’architecte des Bâtiments de France, et les travaux de reconstruction qui débuteront en juillet prochain. La livraison prévisionnelle est programmée pour la fin de 2025, les travaux étant particulièrement complexes. Le coût de cette seule opération pour Mon Logis est estimé à plus de 4,4 millions d’euros.

Le rôle d’Action cœur de ville

« Nous avons aussi une volonté de redynamiser le centre-ville de Troyes en valorisant son patrimoine historique par des logements améliorant la qualité de vie des habitants et dans ce cadre nous menons actuellement trois importantes opérations », résume Serge Laurent, directeur général de Mon Logis. Outre le projet Clemenceau, deux autres programmes du même type son lancés, au début de l’avenue Chomedey de Maisonneuve et rue du cloître Saint-Étienne. Là aussi les montants investis par le bailleur social sont conséquents, 2,3 et 3,5 millions d’euros. Au total, l’investissement global s’élève à 10,3 millions d’euros.

« Grâce à notre actionnaire majoritaire, Action Logement, nous avons pu obtenir dans le cadre du programme Action cœur de ville une subvention de près de deux millions d’euros », précise Serge Laurent. « Dans la région Grand Est, 24 villes sont concernées par ce programme et Troyes, qui a été parmi les premières à se lancer, connaît une forte dynamique », souligne Caroline Macé, directrice régionale Action Logement. Destiné aux villes moyennes, ce programme permet notamment d’accompagner financièrement les bailleurs sociaux comme les investisseurs privés dans la requalification du bâti de centre-ville. « Dans le Grand Est la part des investisseurs privés est de 40% », indique-t-elle. En retour, des conditions doivent être respectées, notamment en matière de plafonds de loyers et de ressources, l’objectif étant de permettre la location aux salariés des entreprises.

Laurent Locurcio