Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Les métiers du bâtiment expliqués et en démonstration à Rimogne

Bâtiment. Des entreprises ardennaises du BTP ont ouvert aux jeunes et au grand public les portes d’un chantier à Rimogne afin de leur faire découvrir les « Coulisses du Bâtiment », façon grandeur nature.

Les métiers du bâtiment expliqués et en démonstration à Rimogne
Les élèves de nombreux collèges ont pu se familiariser à l’organisation d’un chantier, au travail accompli et à la diversité des compétences mises en œuvre. (Crédit : P. Rémy)

Rituelle depuis 2003, l’opération « Les Coulisses du Bâtiment » organisée par la Fédération Française du Bâtiment a eu lieu cette année, à Rimogne dans les Ardennes, sur un chantier de construction de résidences partagées pour seniors, réalisé pour le compte d’Ages & Vie. L’association a pour objectif de favoriser le soutien à domicile des personnes fragilisées par l’âge, la maladie et a déjà œuvré dans trois autres implantations du même type à Charleville-Mézières et bientôt à Floing et aux Hautes-Rivières.

Un chantier exemplaire

Dédiée à la promotion des métiers du Bâtiment, cette 20e édition a permis à 250 collégiens de venir sur le site sélectionné afin de découvrir les diverses formations permettant d’accéder aux métiers du Bâtiment. Celles-ci sont dispensées au CFA du BTP à Poix-Terron, au Lycée Charles de Gonzague à Charleville-Mézières ou encore à l’IUT et à l’École d’Ingénieurs IIT-BTP dans la Marne. Cette manifestation leur a aussi permis de mieux connaître les PME locales se partageant ce chantier : Vallogia (gros œuvre), Brunet-Bonnange (plomberie-chauffage), LT Constructions (enduits), JD Sols Peintures (finitions), Cocatre (électricité) et La Grand Ruelle (VRD). Le choix de ce projet de 1,5 million d’euros, débuté en mars 2022 et probablement achevé en mars 2023, a une valeur exemplaire puisque cette réalisation débouchera sur des bâtiments basse consommation (BBC), consommant quatre fois moins d’énergie qu’un édifice construit dans les années 80.


>LIRE AUSSI : Le Plan Bâtiment durable planche sur la décarbonation de la filière


L’ossature a été réalisée en briques BIOBRIC de fabrication française, matériau naturel biosourcé, renouvelable et avec une bonne résistance thermique. Particulièrement bien isolés, les bâtiments nécessiteront peu d’apport de chaleur. Une pompe à chaleur aérothermique se chargera de ce besoin en puisant les calories dans l’air extérieur pour alimenter un réseau de chauffage au sol.

Plus de 600 postes à pourvoir

Durant la visite, Frédéric Jolion, Secrétaire Général de la Fédération du BTP des Ardennes a rappelé que les « Coulisses du bâtiment » avaient accueilli depuis leur création plus de 1,6 million de visiteurs sur 4 700 chantiers sur le territoire national. Dans les Ardennes, les plus prestigieux ayant été ouverts sont le Centre Hospitalier de Manchester, les lycées Chanzy et Jean Moulin à Charleville-Mézières et Revin, le parc Nocturnia à Olizy-Primat ou encore la Médecine du Travail et le Campus Sup Ardennes.

Le secrétaire général du BTP 08 en a aussi profité pour rappeler les besoins énormes en personnel dont ce secteur d’activités a besoin. « 600 postes a minima ne sont pas pourvus dans les Ardennes. Tous les métiers sont touchés par le décalage énorme entre les compétences des demandeurs d’emploi et les besoins des entreprises qui répondent aux souhaits des clients. Le développement anarchique des microentreprises a, par ailleurs, considérablement réduit la capacité des entreprises à réaliser leurs chantiers ». La Fédération du BTP des Ardennes, créée en 1946, est la plus importante organisation professionnelle du secteur. Elle regroupe près de 300 entreprises, de toutes tailles et de tous métiers.

Pascal Remy