Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le projet de Sanou Koura retenu dans la carte « Métaux critiques »

Industrie. Le projet qui consiste à extraire des métaux critiques dans les déchets électroniques et qui doit voir le jour à Donchery, dans les Ardennes, fait partie des cinq premiers projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « Métaux critiques » de France 2030.

Le projet de Sanou Koura retenu dans la carte « Métaux critiques »
Le projet porté par Sanou Koura consiste à extraire des métaux critiques dans les déchets électroniques. (Crédit : P. Rémy)

Issu d’une décennie de recherche en partenariat avec de grands laboratoires publics, cette implantation industrielle mise en place par Michel Trabuc et Christian Thomas constituera une première mondiale. Il s’agira, en effet, de la première usine capable de valoriser tous les métaux contenus dans les déchets électroniques. L’usine, qui réhabilitera un site existant, un bâtiment qui auparavant avait abrité Glaverbel et les Michaux Logistique, sera à énergie positive et à empreinte carbone réduite grâce à la capture de CO2.


>LIRE AUSSI : 2 millions d’euros pour assurer un avenir à la friche Electrolux


Les métaux dits critiques (lithium, nickel, cobalt, tantale, cuivre etc.) sont des éléments clés des technologies de la transition écologique (batteries, moteurs électriques, etc.) dont l’approvisionnement sera de plus en plus stratégique pour l’économie française de demain. Le plan France 2030 prévoit donc d’injecter un milliard d’euros d’investissements pour déployer des projets de production et de recyclage de ces matériaux sur le territoire national et assurer ainsi la résilience des chaines d’approvisionnement de l’industrie française en métaux critiques. Dans ce cadre, le gouvernement avait lancé un premier appel à projets le 10 janvier 2022 pour faire émerger des projets de production, de raffinage ou de recyclage de ces matériaux critiques.

Un soutien de 100 millions d’euros

Les Ministres Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher et Roland Lescure ont révélé le 25 octobre 2022, les cinq premiers projets industriels sélectionnés qui seront soutenus pour près de 100 millions d’euros. Tous les projets sélectionnés sont répartis sur le territoire et sur l’ensemble de la chaîne de valeur des métaux critiques. Ils concernent la production de lithium et le recyclage de métaux critiques contenus dans les batteries lithium-ion. Ils permettront de sécuriser une chaîne d’approvisionnement bas carbone et à basse empreinte environnementale pour les trois premières « gigafactories » de batteries prévues sur le territoire français.

5M€ de soutien public

Ces projets contribuent à l’objectif du Gouvernement visant à produire 2 millions de véhicules électriques et leurs principaux composants par an en France en 2030. Cette stratégie mobilisera 5 milliards d’euros de soutiens publics dans le cadre du plan France 2030 pour aider au déploiement sur le territoire français de toutes les technologies nécessaires à cette production. Outre Sanou Koura, ont aussi été sélectionnés Imerys, Viridian, Eramet et WeeCycling qui vont développer des programmes à Echassières (Allier), Lauterbourg (Bas-Rhin) et Tourville-les-Ifs (Seine-Maritime).

Pascal Remy