Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le groupe Maes, maître d’œuvre du futur hôtel 4 étoiles de la Place Ducale

Hôtellerie. Le projet compte hôtel d’une quarantaine de chambres et un restaurant de 80 couverts à Charleville-Mézières.

Le groupe Maes, maître d'œuvre du futur hôtel 4 étoiles de la Place Ducale
Le pavillon de caractère du XVIIe siècle donnant sur la place Ducale abritera sur une superficie de 2 500 m² un hôtel quatre étoiles. (Crédit : P. Rémy)

Propriété de la ville de Charleville-Mézières, le bâtiment de la cour de la Criée et une partie de l’immeuble donnant sur la Place Ducale qui abritaient jusqu’alors des services administratifs vont être transformés d’ici 2025 pour faire place à un hôtel quatre étoiles. Après les études menées par la SET, filiale de la Caisse des Dépôts, pour évaluer le coût, le mode de fonctionnement et la faisabilité de ce futur établissement de standing puis la révélation, fin 2021, de l’identité du futur exploitant - la société French Hospitality qui portera le concept novateur Gogaille, bouleversant les codes du genre - une nouvelle étape vient d’être franchie avec la désignation du nom de l’architecte.

Ayant répondu au même titre que douze autres candidats à l’appel d’offres, le groupe nordiste Maes Architectes Urbanistes au terme d’une ultime triangulaire a été le lauréat de cette consultation à caractère européen visant à créer une infrastructure hôtelière de qualité en plein cœur de ville et à un endroit légendaire. Il en sera le maître d’œuvre. Créé en 1983, le groupe Maes emploie une cinquantaine de collaborateurs dans cinq agences et s’appuie sur des références et compétences techniques dans la métamorphose et la mutation de lieux ou de sites chargés d’histoire.

Un projet qui verrait le jour en 2025

Au sein de la métropole lilloise, il est devenu incontournable dans le domaine de la réhabilitation patrimoniale en transformant notamment en… hôtels de L’Hermitage Gantois à Lille, l’hôpital du Hainaut à Valenciennes ou des maisons minières de Lens. Maes est aussi connu pour avoir réhabilité les Grands Moulins de Paris à Marquette-Les-Lille et la Brasserie Malterie de Flandres à Seclin.


>LIRE AUSSI : La Banque des Territoires en mission accompagnement


« Nous avons donc une sensibilité et une approche historique naturelles au cœur de nos réflexions pour ce type d’opérations », confie une collaboratrice avant de détailler les futures étapes du projet de l’hôtel Place Ducale. « Dans un premier temps, nous réaliserons une étude historique et un diagnostic patrimonial des bâtiments qui serviront de documents de référence en vue de poser les enjeux de la reconversion du site et de sa conception future. Notre architecte du patrimoine travaillera en étroite collaboration avec les architectes des bâtiments de France, la DRAC et les équipes de l’exploitant » souligne Floriane Dieu, chargée de communication.

Porté par la municipalité carolomacérienne depuis 2019, le projet devrait voir le jour à l’horizon 2025. Le chantier pourrait débuter en juillet 2023, il nécessitera deux ans de restauration de ce site historique. Le coût global des travaux devrait dépasser les 9 millions d’euros comprenant 7,5 millions injectés par la société d’investissement pour la coque du bâtiment et 1,5 million à la charge de l’exploitant pour l’aménagement et le matériel d’exploitation. L’établissement pourrait employer 25 personnes.

Pascal Remy