Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le Cnam présente les objectifs de son hub sedanais

Formation. Lors de la dernière assemblée générale de la CCI, Catherine Gury, directrice régionale du Cnam Grand Est, a fait le point sur les futures actions qui seront activées au sein du hub de compétences de Sedan.

CNAM Sedan - Formation - Entreprises
Catherine Gury, directrice régionale du Cnam Grand Est, aux côtés de Jean-Luc Caillaud, adjoint au maire de Sedan. (Crédit : DR).

Créée afin de servir d’appui aux dispositifs d’Etat, « Action cœur de ville » et « Territoires d’industrie », le Cnam de Sedan, qui profite du soutien de l’Etat, des collectivités, de la Région et de la Banque des territoires a été mis en place afin d’être « un équipement d’élévation des compétences des individus (jeunes désireux de se maintenir en emploi, salariés voulant évoluer professionnellement et demandeurs d’emploi) et des entreprises ». Tous ont accès à un catalogue de parcours ou de modules en cours du soir ou à distance.

L’instance rassemble les acteurs en capacité de porter une analyse pointue des besoins du territoire à travers un comité d’orientation stratégique et d’évaluation (COSE). L’équipe en place au 19, boulevard Fabert à Sedan, ancien siège de la CCI racheté par Ardenne Métropole pour cette opération, s’appuie sur un responsable territorial, Elio de Almeida, bientôt épaulé d’un chef de projet pédagogique et d’un assistant.

SE POSITIONNER EN PARTENAIRE DU TERRITOIRE

Les demandeurs d’emploi pourront se reconvertir ou se mettre à niveau par le biais d’un certificat professionnel « programmation de sites web » ouvrant aux bases de données, réseaux, administration et développement web ainsi qu’au graphisme. Quant aux jeunes élèves de terminale et bacheliers ne parvenant pas à accéder à une formation professionnelle ou qui ont abandonné leurs études supérieures, ils effectueront une courte et concrète formation d’un an « Bac +1 assistant informatique ».


> A LIRE AUSSI : Les producteurs de betteraves demandent des hausses de prix d’achat


« L’outil mis en place a pour vocation de maintenir les jeunes locaux sur place, fournir les compétences dont les entreprises ont besoin et favoriser l’attractivité du territoire. Ce « hub » propose à la fois une offre de services clés en mains distribuée en concertation avec les partenaires et une ingénierie de formation sur-mesure co-construite spécifiquement pour ce bassin d’emploi », explique Catherine Gury, directrice régionale du Cnam Grand Est. Pôle emploi, les PME locales, la Mission Locale, la Maison de la Région et la CCI apportent leur aide au Cnam dont le slogan est : « Se former près de chez moi, c’est compliqué. Sauf avec nous ».

Dès la prochaine rentrée, les formations disponibles au sein du hub de compétences sedanais sont les suivantes : licences générales de « Commerce, vente marketing (en collaboration avec le lycée Pierre-Bayle) », « Gestion des ressources humaines », « Immobilier » et « Chargé d’affaires pour les installations électriques » en partenariat avec l’UIMM. « Le Cnam organisera aussi des formations ciblées et adaptées aux besoins spécifiques d’entreprises et donnera la possibilité de réaliser une validation des acquis de l’expérience », ajoute Catherine Gury.

L’élu sedanais, Jean-Claude Caillaud a rappelé que le Cnam s’appuie sur le dispositif ARDAN ( Action régionale pour le développement d’activités nouvelles), un levier permettant aux sociétés de moins de 50 salariés d’intégrer un demandeur d’emploi pouvant mettre en place des nouveautés sur une durée de six mois tout en bénéficiant d’une formation.

Virginie Rodrigues, dirigeante de FTV à Vireux-Molhain, a d’ailleurs dit lors de l’assemblée consulaire tout le bien qu’elle pensait de cette solution lui ayant permis de « passer un cap » en créant un poste de chef de projet QSE sans « prendre de risque financier majeur » pour une petite structure comme la sienne.

Pascal Remy