Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La visite virtuelle pour anticiper l’achat ou la location d’un bien

Innovation. C’est une nouvelle venue dans le secteur de l’innovation immobilière. Corifeo, portée par trois associés, Raphaël Tridemy, Tristan Bruchet et David Debetencourt, propose de modéliser en 3D la visite d’un bien, mais surtout d’y ajouter des caractéristiques « cliquables » et de la rendre virtuelle et immersive.

Corifeo - Immobilier - Innovation - Visite Virtuel
Le bien dans son ensemble peut être retranscrit en 3D, avec en plus, des points et indications sur ses caractéristiques. (Crédit : Nastasia Desanti).

Imaginez, casque virtuel sur la tête, visiter votre futur bien ou location saisonnière dans les moindres recoins et détails. C’est désormais possible avec l’innovation apportée par Corifeo, nouvelle entreprise rémoise créée par trois associés – Raphaël Tridemy, Tristan Bruchet et David Debetencourt – spécialistes dans l’investissement, l’immobilier et la réalité virtuelle. Et il était temps. Car à l’heure de la digitalisation accélérée du monde économique et de la forte attente personnalisée des consommateurs dans la majorité des domaines, pouvoir découvrir un bien immobilier sans se déplacer dans un premier temps est un atout majeur. « L’objectif est d’ajouter des vidéos dans les annonces immobilières, aussi bien pour les particuliers que les investisseurs, marchands de biens et plateformes de locations saisonnières », explique Raphaël Tridemy, co-fondateur de Corifeo et par ailleurs conseiller au European Fund Administration (EFA), un fonds d’investissement basé au Luxembourg. « Nous souhaitons aussi mettre en avant notre technologie auprès des notaires pour la partie négociation », poursuit-il.

Car l’aspect différenciant de l’offre de Corifeo réside dans les détails promis par la visite, à savoir toutes les informations du bien sur un simple « clic ». « Sur chaque vidéo, des puces matérialisent des informations clés, comme un parquet en chêne, un chauffage au gaz ou à l’électricité, le double-vitrage… », précise Raphaël Tridemy, « des éléments incontournables pour qui se projette dans l’investissement ou la location saisonnière ».


> A LIRE AUSSI : La construction de demain se bâtit avec Demathieu Bard


Clairement, l’entreprise se place dans le marché B to B. Ce produit peut aussi s’avérer utile dans le cas « des ventes forcées » pour présenter les atouts d’un bien. « Une telle vidéo peut aussi trouver une application avant de commencer des travaux et d’envisager des travaux, d’un bien dégradé, afin de mieux préparer les devis. Cette technologie sert aussi d’outil de travail », observe pour sa part David Debetencourt, à la tête d’une société spécialisée dans la 3D de la même manière en Belgique.

Caméra à l’appui et tablette en main, la démonstration commence. Et il ne faut que quelques minutes pour capturer l’intégralité d’une pièce de vie ou la surface d’un hangar. « Tout est possible », confie le spécialiste en photographie. Autres services proposés par Corifeo, celui de la constitution de plans 2D et 3D avec toutes les mesures des pièces, idéal pour planifier des travaux. Les co-créateurs s’adressent aussi à un marché haut-de-gamme où, « plus le bien est qualitatif, plus il y a un intérêt à développer cette technologie, qui, de toutes façons, sera la norme dans les prochaines années dans le monde de l’immobilier », juge Raphaël Tridemy.

Concrètement, l’entreprise envoie un cahier des charges avant la visite afin de « dépersonnaliser » les lieux et de rendre le bien, le plus possible « prêt à vendre ». « Après avoir vu la vidéo, la personne doit être en capacité de se dire : ‘‘ c’est un bien que j’ai envie de visiter ’’ car cela reste une première étape et aussi une manière de faire une pré-sélection qualitative. »

Nastasia Desanti