Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La CCI acteur clé dans l’éducation

Éducation. La CCI Marne en Champagne a tenu sa dernière Assemblée générale avant une coupure de deux mois et la reprise le 5 septembre prochain, lors de la Foire de Châlons. Au programme, la présentation du futur campus de Neoma et la création d’une SCI pour porter le projet ainsi que l’augmentation des parts de la CCI au capital de l’école In&ma.

CCI - Neoma - Marne
Delphine Manceau a présenté le projet du nouveau campus pour valider la création de la SCI. (Crédit : Nastasia Desanti).

C’est avec enthousiasme que Delphine Manceau est venue présenter le nouveau campus de Neoma, qui devrait voir le jour, selon le calendrier, en 2025. À grands renforts de chiffres (10 000 étudiants sur les trois campus, 103 millions d’euros de budget en progression de 5%, 650 salariés dont 250 professeurs et 19 millions d’euros d’investissement dans le digital), la directrice de l’école de commerce classée 6e dans le classement des grandes écoles, a démontré la capacité de progression du campus. « Avec 4 300 étudiants, un nombre en hausse de 18% ces trois dernières années et un impact économique de 221 millions d’euros par an sur le territoire rémois, le campus, pour continuer à se développer, se devait de déménager et voir plus grand. »

OBJECTIF : 4 700 ÉTUDIANTS

Le monde des écoles de commerce étant très concurrentiel, Delphine Manceau a insisté sur le fait que le choix d’intégrer un campus, est un choix mutuel, de l’école qui sélectionne mais aussi de l’étudiant. « La physionomie du campus est la 2e raison après la renommée de l’école. » Renforcer le rayonnement de l’école, répondre aux perspectives de développement, imaginer le campus de demain, tels sont les objectifs du futur Neoma. À terme, le campus pourra augmenter de 25% sa capacité d’accueil pour atteindre 4 700 étudiants sur une emprise de 18 ha. Le 31 juillet, l’école déposera le permis de construire, les travaux devraient quant à eux débuter en avril 2023 pour une rentrée en septembre 2025.

Actuellement locataire de ses bâtiments, Neoma a besoin de créer une SCI afin de devenir propriétaire de son foncier. L’ESC Neoma détiendra ainsi 99,8% de la SCI (capital de 10 000 euros), la CCI de la Marne détiendra une part à 10 € soit 0,1% du capital, la CCI Rouen Métropole détiendra une part égale. « Les associés d’une SCI sont solidaires des dettes à hauteur des participations de chacun, donc le risque maximum pour la CCI de la Marne serait de 75 000 € la première année, pour finir progressivement à 0 au bout de 25 ans, en fonction du remboursement de capital », précise François Gomariz, Président de la CCI Marne en Champagne. « Il faut prendre en compte, face à ce risque, que la SCI sera propriétaire d’un actif de 114 M€. Donc le risque réel serait diminué du montant de la vente de cet actif en cas de difficulté pour l’école à rembourser. » L’AG, qui s’est prononcée favorablement, était donc sollicitée afin de souscrire ou acquérir 0,1% de la SCI Neoma qui portera l’immobilier du campus de Reims.


> LIRE AUSSI : Le Cobaty en visite olympique à Troyes


La thématique était très portée sur l’éducation lors de cette dernière assemblée, puisque l’autre sujet soumis au vote était l’augmentation de capital de l’école In&ma, « issue de la fusion des écoles IPI et ISIACC et origine du projet porté par la CCI Marne en Champagne, la CCI Tarn et quelques partenaires », rappelait Ferry Quenet, directeur général. « L’objectif était de développer une école à rayonnement national et d’être présent sur deux champs d’expertise, le management industriel et l’ingénierie d’affaires. » Pour cela In&ma dispose de quatre campus, deux en fonds propres (Albi et Châlons) et deux autres en « franchise de marque » à Saint-Pierre de la Réunion et Le Mans. « Outre le nouveau campus qui a vu le jour à Châlons-en-Champagne, au mois de mars de cette année, 1 300 entreprises sont partenaires de l’école en accueillant des alternants, dont 427 nouvelles l’année dernière », ce qui démontre, la progression exponentielle de l’école. « En créant le nouveau campus 4.0, nous avons travaillé sur les usages et imaginé les attentes des prochaines décennies », explique Ferry Quenet.

Une démarche payante puisqu’en valeur, le chiffre d’affaires a progressé de 82% en 4 ans. « Structurer une école au niveau national et travailler le business model avec de gros investissements dans des projets structurants a été notre leitmotiv », confie Ferry Quenet. « Nous avions prévu un retour à l’équilibre au bout de 3 ans et on y est arrivé au bout de 2 ans. »

La prochaine ambition pour l’école est de créer, en 2023, un campus sur fonds propres à Rouen, pour 1 million d’euros. L’objet du vote par l’AG de la CCI était ainsi de valider une augmentation de capital d’In&ma via l’augmentation de parts de la CCI Marne, atteignant 50,2% (32,03% en direct de la CCI Marne et 17,99 d’Acobha). « Pour pouvoir permettre l’ouverture du campus à Rouen, un nouvel actionnaire rentre au capital de l’école, la CCI de Rouen Métropole. L’installation dans cette ville permettra d’apporter des formations sur ce territoire. »

Le choix de la cité normande a été décidé dans un objectif d’implantation et de rayonnement dans l’ouest parisien. Il a néanmoins été facilité grâce « aux synergies et au partage de bonnes pratiques », déjà à l’œuvre dans le partenariat de la CCI Marne en Champagne avec celle de Rouen Métropole dans l’actionnariat de Neoma.

Nastasia Desanti