Informations régionales économiques et juridiques
130e année

De la mécano soudure au mobilier urbain

Industrie. Hervé, le père, Dominique, l’épouse et les deux fils Nicolas et Romain. Le début de ces quatre prénoms a donné le nom à HDNR, une PME de Bogny-sur-Meuse créée par Hervé Zulian.

Avec la chaîne de peinture installée, Hervé et Romain Zulian ont bon espoir de faire décoller leur activité de mobilier urbain. (Crédit : Pascal Rémy)

Ancien cadre de la Semap, Hervé Zulian a souhaité, en 2010, voler de ses propres ailes avant d’être accompagné par son fils, Romain, chargé du secteur commercial. Les débuts de l’entreprise n’ont pas été faciles puisqu’en raison de la crise des subprimes en 2008 et du coût de plus en plus onéreux des aciers, HDNR a été contrainte de réorienter son activité initiale, la mécano-soudure, vers le mobilier urbain et les structures métalliques en acier galvanisé.

DES PRODUITS ASSURANT LA SECURITE ET LE CONFORT DES USAGERS

« Depuis 2012, on s’est recentré en dessinant et mettant notre savoir-faire dans la fabrication et la distribution de différents produits à destination des collectivités locales (mairies et intercommunalités) et des travaux publics voire même quelques particuliers mais c’est plus rare », explique le gérant.


> A LIRE AUSSI : Surendettement en baisse dans les Ardennes


HDNR dispose d’une vaste gamme de produits durables et esthétiques à son catalogue. Des potelets et des bornes anti-voitures bélier ainsi que des barrières et clôtures pour la délimitation des espaces. Des bancs de différentes formes, tables, jardinières, poubelles et des cendriers pouvant s’intégrer dans les jardins, les parcs, les abords d’écoles ou autres zones de forte fréquentation, en permettant aux usagers de s’installer ou patienter confortablement. Pour l’agencement des espaces extérieurs, la PME ardennaise réalise aussi des barrières levantes et pivotantes à bandes réfléchissantes et des systèmes d’ancrage pour limiter l’accès de certaines zones aux seuls véhicules autorisés.

« Nous essayons de trouver des solutions innovantes et performantes aux problèmes rencontrés quotidiennement sur le terrain par les usagers, en œuvrant en étroite collaboration avec les services techniques des mairies et aussi de Voies Navigables de France. De manière à créer des produits au design élégant offrant de la sécurité et du confort et aussi faciles d’accès aux personnes à mobilité réduite », précise Hervé Zulian dont la société est déjà dépositaire de deux brevets.

UN NOUVEAU BATIMENT ET UNE CHAINE DE PEINTURE

Implantée depuis quelques mois dans un nouveau bâtiment d’une superficie de 4 000 m2, l’entreprise a trouvé là l’endroit idéal pour se développer. « Cet atelier est parfaitement adapté à notre activité. Nous venons d’y installer une chaîne de peinture longue de 30 mètres avec une cabine de sablage totalement automatisée dans laquelle nous avons investi 800 000 euros avec un soutien financier de la région Grand Est, à hauteur de 75 000 euros ».

Cette installation permet de réduire les délais de livraison de l’entreprise et de récupérer les déchets dans des big bag prêts à être acheminés vers la déchetterie. Hervé et Romain Zulian envisagent de recruter en 2023, cinq personnes : un designer, un représentant commercial, des poudreurs et soudeurs.

Confiants quant à la qualité de ses produits, HDNR qui réalise un chiffre d’affaires de 500 000 euros espère booster son volume de travail. « Actuellement, nous travaillons beaucoup pour la Ville de Reims (6 000 produits par an), pour laquelle nous avons notamment équipé le parvis de la cathédrale et la place d’Erlon, et aussi dans la région parisienne. Mais trop peu dans les Ardennes, à l’exception de Bogny-sur-Meuse, Monthermé, Flize et Fleigneux. Nous allons donc essayer, en 2022, de nous faire connaître un peu plus sur notre territoire », espère Hervé Zulian.

Pascal Remy