Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Cérémonie de l’innovation : une première très réussie

Start-up. L’évènement organisé par l’incubateur d’entreprises innovantes Rimbaud’Tech a réuni près de 200 personnes.

Cérémonie de l'innovation : une première très réussie
Cette soirée inédite aura permis d’appréhender l’univers des start-up (Crédit : P. Rémy)

La première cérémonie de l’innovation mise en place par l’équipe de l’incubateur carolomacérien a connu un franc succès qui a même semblé surprendre les acteurs de cette soirée ayant attiré exactement 176 personnes au cinéma Métropolis. Après les mots d’introduction de Patrick Fostier, vice-président d’Ardenne Métropole chargé du développement économique et numérique, et de Quentin Delaire, le nouveau directeur de Rimbaud’Tech, qui ont rappelé que la structure ardennaise avait soutenu une trentaine de start-up depuis sa création en 2017, les premières minutes de cette soirée ont permis aux spectateurs d’embarquer pour une expérience inoubliable lors de la projection de Nuit polaire.


>LIRE AUSSI : Rimbaud Tech accueille cinq nouvelles incubations individuelles


Un film retraçant l’épopée de Valentin Drouillard et des Engagés, l’histoire, de trois personnes qui ne se connaissaient pas il y a trois ans. « Ensemble, ils décident de rallier Karasjok, la ville la plus froide d’Europe et le Cap Nord en plein hiver polaire à la force de leurs jambes. 20 jours plongés dans la nuit et le silence. Entre les joies, la maladie, les aurores boréales, ce film se veut être une ode à l’aventure, à l’amitié, l’émerveillement et à l’authenticité ». Un voyage semé aussi d’embuches mettant en parallèle l’entrepreneuriat et les grandes expéditions.

Nouvel appel à candidature

Victoria Di Carlo, directrice déléguée de La French Tech East, a ensuite pris le relais pour lancer une conférence sur la thématique : « Pourquoi et comment innover dans les Ardennes ? » qui avait pour ambition de déconstruire les idées reçues sur le monde des start-up et de l’innovation. La soirée s’est poursuivie avec certains incubés Rimbaud’Tech dont les fondateurs de Siell, Été Indien, Dispono et Éco’Tick — Deborah Le Flochmoan, Benjamin Braquet, Laura Legin et Yvan Oudin — qui sont montés sur scène pour revenir sur leur saut dans le bain de l’entrepreneuriat. Ils ont tour à tour expliqué comment ils ont construit la stratégie de développement de leur projet.

En conclusion de cette soirée, le prix I-Dustrial 2002 mis en place par le Campus des Métiers et des Qualifications, la Pépite Champagne Ardenne et Rimbaud’Tech a été remis à une équipe de six étudiants : Chadia Broqué, Jules Leclère, Bryan Delafaite-Guinot, Quentin Wawrzyniak, Alicia Ruas et Margot Devis. À noter que, comme chaque été, Rimbaud’Tech vient de lancer son nouvel appel à projets innovants. C’est donc le moment de candidater pour tenter d’intégrer la Starter Class. Date limite d’inscription : 31 août.

Pascal Remy