Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Bon cru 2021 pour les Business angels

Investissement. Les membres des Business Angels Marne Ardennes (BAMA) se sont réunis en assemblée générale au Centre de vie Raymond Kopa, afin de faire un retour sur les soutiens apportés en 2021 et aborder ceux de l’année 2022.

Bon cru 2021 pour les Business angels
Les BAMA recueillent de plus en plus de demandes de soutien de start-up. (Crédit : N. Desanti)

C’est dans un lieu symbolique de la ville de Reims, au centre de vie Raymond Kopa, là où s’entrainent les joueurs du Stade de Reims et où est formée la nouvelle génération de sportifs, que se sont réunis, en assemblée générale, les membres des Business Angels Marne Ardennes (BAMA). Et pour une année de reprise, elle a été plutôt prolifique, puisque 60 start-up ou projets ont pris contact avec le club. « Sept projets ont été présentés lors de quatre séances de pitches », a détaillé le président, Maxime Valette. « Huit dossiers ont été instruits en cours d’année et trois ont été présentés lors des pitches investissements », qui mettent à l’honneur des projets déjà avancés, avec un développement et une progression significative.

Symples et Inergeen obtiennent des fonds

Les investissements réalisés l’ont été sur deux start-up : Symples, une entreprise d’infusions bio et glacées. Plates ou pétillantes, elles sont à base de plantes, aux vertus variées. Après une levée de fonds de 500 000 euros, le chiffre d’affaires de Symples a décollé et a été multiplié par deux pour atteindre aujourd’hui 316 000 euros. « La start-up vise cette année, 1,4 million de chiffre d’affaires. Le prix de revient a été sécurisé et l’entreprise a désormais du mou pour négocier aussi bien en amont qu’en aval. » 15 000 euros ont été investis par trois business angels.


>LIRE AUSSI : Tout un écosystème au service des start-up


La seconde start-up dans laquelle ont été investis 85 000 euros est Inergeen. Spécialisée dans « la conception d’espaces modulaires et écoresponsables », elle a bouclé une levée de fonds de 350 000 € auprès de trois réseaux de business angels (ABA, BADGE et BAMA), qui s’est concrétisée par l’installation de son siège social à Bezannes. 9 business angels de Marne Ardennes ont investi dans ce projet. Sur les 18 adhérents que compte le club, 11 ont investi dans des projets. Outre ses partenariats avec KPMG, Oenotourisme Lab et le cabinet Goulet & Noizat, BAMA vient de signer un quatrième partenariat avec le CIC Est et son programme « Start Innovation » qui « accompagne les start-up en essayant de répondre à leurs problématiques spécifiques », explique Khelaf Idiri, Responsable de la filière Innovation au CIC Est.

« Le programme conseille les start-up dans leurs financements, facilite le lien avec l’écosystème local, favorise les rencontres avec des entreprises clientes et des experts métiers du CIC et donne accès aux workshops sur les tendances de l’innovation », détaille-t-il. L’objectif 2022 de BAMA est de continuer les événements et les soutiens mais aussi d’accueillir de nouveaux membres.

Nastasia Desanti