Informations régionales économiques et juridiques
130e année

30 000 € pour le foot amateur

Solidarité. Le Crédit Agricole du Nord-Est a reversé 1 000 euros par but marqué à domicile par le Stade de Reims en Ligue 1 lors de la saison 2021-2022.

Football - Sport - Stade de Reims - Partenariat - Crédit Agricole - Nord Est
De gauche à droite : Guy André, Président du District des Ardennes - Anthony Lever, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole du Nord Est - Mathieu Lacour, Directeur Général du Stade de Reims - Pascal Poidevin, Président du District de l’Aisne - René Molle, Président du District de la Marne. (Crédit : Benjamin Busson).

Dans le cadre de son soutien au sport amateur durement touché par la crise sanitaire, le Crédit Agricole du Nord-Est, partenaire majeur du Stade de Reims, a mis en place un dispositif inédit lors de la saison passée : à chaque but inscrit au stade Delaune par un joueur de l’effectif rémois, le groupe bancaire régional a versé 1 000 euros aux districts de football de l’Aisne, des Ardennes et de la Marne.

Les joueurs du Stade de Reims ayant inscrit un total de 25 buts, les dirigeants du Crédit Agricole ont organisé un challenge en compagnie de jeunes joueurs des trois départements au centre d’entraînement du club afin de marquer cinq buts supplémentaires et arrondir ainsi la somme à 30 000 euros.


> LIRE AUSSI : Un partenariat maillot en béton pour le Stade de Reims


Directeur général adjoint du Crédit Agricole du Nord Est, Anthony Lever, souligne « une illustration supplémentaire de notre proximité avec les clubs locaux que nous accompagnons depuis près de 50 ans. Le football est créateur de lien social, dans chaque ville, chaque village, il y a toujours un terrain. Dans un contexte où les jeunes ont été particulièrement impactés, il nous paraissait évident d’être aux côtés des clubs amateurs qui les accueillent. Nous considérons le sport comme école de la vie, aussi pour nous, soutenir sa pratique c’est agir dans l’intérêt de la société ». Un avis partagé par Mathieu Lacour, directeur général du Stade de Reims : « Nous partageons le même attachement au football amateur et aux valeurs qu’il véhicule. Pour un Club comme le Stade de Reims, qui a fait de la formation et de l’éclosion des jeunes talents l’une de ses marques de fabrique, soutenir les Districts de son territoire est plus qu’une évidence, c’est un devoir. »

Les trois districts départementaux ont dévoilé les projets auxquels seront destinées le montant qui leur sera alloué en fonction de leur nombre de licenciés : un accompagnement des clubs présentant des besoins en matériel pour le district de l’Aisne, des dotations en matériel pédagogique et des réductions en matière d’engagements pour les clubs marnais et un projet axé sur la féminisation du football pour le district des Ardennes.

Benjamin Busson