Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Les Ardennes à l’honneur avec le passage du Tour de France

Sport. Les coureurs de la Grande Boucle ont sillonné le département durant 90 kilomètres en traversant 25 communes entre Regniowez et Signy-Montlibert.

Les Ardennes à l'honneur avec le passage du Tour de France
Les cyclistes ont traversé la place Ducale (Crédit : Ville de Charleville-Mézières)

La sixième étape reliant Binche (Belgique) à Longwy marquait, jeudi 7 juillet, le grand retour du Tour de France dans les Ardennes, 19 ans après la dernière arrivée à Sedan. À l’occasion de cet évènement sportif et populaire, plusieurs villes ont mis les petits plats dans les grands pour faire de ce passage un véritable jour de fête.

Comme à Rocroi (défilé de cavaliers sur l’esplanade Vauban), Sécheval (jeux de découverte), Les Mazures (pose d’un maillot à pois géant), Floing (conception d’une fresque géante de la FNSEA montrant un vélo d’enfant suivant les traces d’un vélo adulte, allusion à la transmission d’exploitations agricoles) ou encore Tétaigne (podium géant avec les trois maillots symboliques du Tour floqués « Village en fête »). Désirant faire de cette journée un moment phare servant de vitrine aux Ardennes, le Conseil départemental, qui s’était chargé de la globalité de la communication, a aussi enfourché son vélo pour porter fièrement les couleurs des Ardennes. II était présent à six points différents du parcours avec goodies et documents touristiques distribués aux spectateurs.

Deux heures de promotion télévisuelle

Mieux encore, la collectivité avait déployé sur les eaux du lac des Vieilles-Forges une installation de 15 mètres de long et haute de 3 mètres composée de neuf caractères flottants formant le mot « Ardennes », visibles depuis le fameux hélicoptère du Tour retransmettant la course à la télévision. Le Conseil départemental avait par ailleurs listé l’ensemble des sites touristiques présentant un intérêt particulier pour la société organisatrice, afin de les filmer du ciel et ainsi, donner la plus grande visibilité possible au territoire. Les équipes de France 2 se sont ainsi attardées sur des trésors du patrimoine local : le château-fort et le Dijonval de Sedan, le Musée Rimbaud, le lycée hôtelier de Bazeilles ont eu ainsi droit à quelques moments de publicité gratuite. Charleville-Mézières qui avait obtenu un passage du peloton sur la Place Ducale n’a pas non plus manqué ce rendez-vous filmé pour faire une belle promotion.


>LIRE AUSSI : 30 000 € pour le foot amateur


À cet endroit stratégique nécessitant la présence de 25 agents des forces de l’ordre, la municipalité avait installé un village vélo et un écran géant pour permettre aux spectateurs de suivre la totalité de la course en direct. Quant aux vitrines du Musée de l’Ardenne, elles présentaient une exposition sur le lien entre le vélo et le département. Sur place, avant le passage du peloton au cœur de la ville, André Jacquemart, ancien patron du circuit des Ardennes, savourait comme beaucoup d’autres ce moment magique. « En terme d’image, c’est une excellente chose pour le département. Les Ardennes vont être valorisées durant plus d’une heure d’antenne dans 190 pays. Une sacrée aubaine ! Peut-être qu’un jour, l’une des trois principales communes ardennaises sera ville-arrivée, mais c’est une autre histoire financière... »

Cycliste amateur à l’UVCCM, Georges Barbière qui avait depuis longtemps coché la date du 7 juillet sur son agenda de retraité avait choisi de se rendre à Sécheval avec d’autres passionnés du vélo. « Le Tour c’est un spectacle gratuit qui fait se déplacer les foules et même pour une vision éphémère, on n’a pas hésité à patienter des heures avant le passage des coureurs. » Mickael Lombart, gérant de L’atelier des deux roues, spécialisé dans la vente, la location et la réparation de cycles a vu là une bonne occasion de mieux faire connaître son enseigne en exposant des vélos musculaires et électriques ainsi qu’en mettant un stand en place.

Pascal Remy