Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Facture énergétique : Saint-Quentin prend de nouvelles mesures

Energie. Après avoir annoncé l’extinction de l’éclairage public de plusieurs bâtiments patrimoniaux, le 6 septembre dernier, la ville de Saint-Quentin a étendu ses restrictions à de nouvelles zones comme celle du Parc des autoroutes.

(Crédit : Pixabay)

Face à la flambée des coûts de l’énergie, Frédérique Macarez, maire de la ville de Saint-Quentin et présidente de la communauté d’agglomération, avait prévenu qu’une nouvelle série de mesures accompagnerait « dans les prochaines semaines » l’extinction de l’éclairage extérieur des bâtiments patrimoniaux, comme la basilique ou le Palais de Fervaques. Depuis le 22 septembre, une coupure de l’éclairage public a été mise en place, à titre expérimental, dans la zone d’activités économiques du Parc des autoroutes. Cette décision a été prise en concertation avec les chefs d’entreprises concernés, précise la mairie de Haute Picardie.


>LIRE AUSSI : Saint-Quentin accueille son premier salon du développement durable


« Un plan d’actions « sobriété » de 100 jours sera poursuivi jusqu’au 31 décembre prochain avec notamment d’autres expérimentations telles que l’extinction de l’éclairage public dans un certain nombre de rues en pleine nuit (23h00-5h00), quatre territoires sont concernés (centre-ville, Faubourg d’Isle, Remirecourt, Faubourg Saint-Martin) », précise la municipalité. Le quartier de Remirecourt devrait être le premier à tester ce nouveau dispositif. « L’extinction des panneaux d’information de la ville et des abris bus est également programmée dans les prochains jours. »

Stéphane Bourdier