Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Energie : de vraies potentialités sur le territoire

Formation. L’enjeu énergétique étant au cœur de toutes les préoccupations, les potentialités liées au développement des énergies renouvelables ne laissent pas indifférents les acteurs du monde agricole.

Energie : de vraies potentialités sur le territoire
Frédéric Allaux, directeur marketing & communication en charge de la filière Transition Énergétique au Crédit Agricole du Nord Est ; Florence Doucet, responsable filières, forêt, énergies renouvelables Crédit Agricole S.A. ; François Istasse responsable de la filière Transition Énergétique au Crédit Agricole du Nord Est ; Anthony Lever, directeur général adjoint du Crédit Agricole du Nord Est (Crédit : DR)

Avec 149 projets détectés en 2021 dans le territoire du Crédit Agricole du Nord Est (Aisne, Ardennes, Marne) majoritairement en matière de photovoltaïque. Le secteur de la méthanisation n’est toutefois pas en reste avec 64 unités en fonctionnement, 31 en construction, 26 en étude de faisabilité et 9 en réflexion dans le territoire précité. Avec 86,3% de parts de marché le Crédit Agricole du Nord Est justifie la pertinence de sa filière transition énergétique dirigée par François Istasse.

Une filière dont les missions sont multiples et ne se résument pas avec un responsable, quatre experts et deux chargés de projets à la seule dimension financière des dossiers. Apport d’expertise au réseau de proximité et aux clients porteurs de projets, approche des spécificités techniques et naturellement financières des dossiers de transition énergétique (montage, analyse du risque et suivi), représentation de la Caisse régionale auprès du groupe, des partenaires institutionnels et collectivités… Autant d’éléments qui constituent la panoplie des réponses apportées par cette filière transition énergétique.

Anticiper, une nécessité !

Au moment où il est beaucoup question de souveraineté, dans des domaines aussi divers que l’alimentation, la santé ou l’industrie, l’enjeu de la ressource énergétique est au cœur de toutes les préoccupations. C’est dans ce contexte que le Crédit Agricole du Nord Est a mis sur pied une conférence autour du thème des énergies renouvelables, enjeu pour l’agriculture et la société. Fabricants de matériels, agriculteurs partageant leurs retours d’expériences, représentant de la région Grand Est et plus largement experts du secteur ont pu évoquer les indéniables potentialités tant des unités de méthanisation que des installations photovoltaïques.


>LIRE AUSSI : Enedis au cœur de la Transition Écologique en région


Avec une durée moyenne de concrétisation qui s’étend en fonction des projets, de 1 à 4 ans, l’anticipation sonne comme une nécessité. L’enjeu est en tout état de cause crucial pour un certain nombre d’exploitations agricoles qui peuvent, grâce à ces énergies renouvelables, trouver, souvent sans surcharge de travail pour la partie photovoltaïque en tout cas, de nouvelles valorisations à court mais aussi à moyen, voire à long terme. Dans le domaine de la méthanisation la charge de travail est variable suivant les choix d’investissements et la disponibilité en main d’œuvre.

L’importance de mises aux normes régulières, l’adaptation aux nouvelle contraintes liées aux évolutions réglementaires, la contractualisation avec les énergéticiens... Tous ces sujets, et bien d’autres, ont pu être abordés en toute transparence dans un contexte où le rôle des nouveaux acteurs de l’énergie prend une résonance toute particulière face aux attentes de la société au sens large du terme.

Rédaction PAMB