Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Sur un fil

Benjamin Busson

Entre un président bien décidé à « emmerder » les non-vaccinés, une candidate prête à « ressortir le Karcher de la cave », un nouveau venu en politique qui s’offusque de ne pas obtenir ses parrainages et tous ceux qui jouent les scandalisés en (sur)réaction… tous les moyens sont bons pour marquer les esprits à tout juste trois mois des élections. Dans les prochains 90 jours, pour les plus exposés sous le feu des projecteurs, et déjà bien attendus au tournant, gare au dérapage qui peut s’avérer fatal, synonyme d’élimination directe dans l’esprit des électeurs.

Pour les autres, au ras des pâquerettes dans les sondages et à la recherche du frémissement, la route qui mène au premier tour s’annonce longue, leur campagne s’apparentant déjà à un chemin de croix. Quand les premiers vont devoir se freiner pour ne pas franchir le Rubicon fatal, les seconds devront prendre gare à ne pas jouer la surenchère pour exister. Parce que l’escalade peut les amener à basculer de manière irréversible du mauvais côté des sondages d’opinion, qu’ils soient officiellement déclarés ou pas, les prétendants à l’Elysée sont plus que jamais sur un fil.

Benjamin Busson