Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Lenteur et précipitation

Benjamin Busson

En entreprise, il est de coutume de dire que le temps de l’administratif n’est pas celui de l’économie. Décidément, celui de la politique non plus... qui est encore trop souvent, soit en avance pour privilégier les effets d’annonce éléctoralistes, soit en retard, par manque de courage ou de clairvoyance. Certaines décisions paraissent même totalement déconnectées de la sphère spatio-temporelle de nos contemporains.

Ainsi, la semaine dernière la Ville de Paris a annoncé la limitation à 10 km/h des trottinettes dans la majorité de la Capitale dès début décembre. Sur le papier, rien à dire si on regarde le bilan 2021 : 298 accidents de trottinettes dont deux mortels. Dans la pratique, la limitation ne concernera que les trottinettes en location. De quoi créer une circulation à deux vitesses dans les voies cyclables. Et si la vitesse envisagée est presque supérieure à celles des voitures tentant de circuler dans Paris intra-muros, on imagine aisément la difficulté à contrôler sérieusement et efficacement ce genre de mesure.

Elle a de quoi faire sourire n’importe qui a circulé dans les rues de Paris ces dernières années, tant les cyclistes et les conducteurs de trottinettes semblent pouvoir griller impunément tous les feux tricolores dans l’indifférence la plus totale et l’absence de tout contrôle. Comme quoi même pour prôner la lenteur, en politique, mieux vaut éviter de se précipiter, au risque de frôler le ridicule.

Benjamin Busson