Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Sedan tiendra bien sa Foire du 8 au 12 septembre

Foire. Cette 85e édition est organisée par l’Union commerciale, industrielle et artisanale de Sedan et Ardennes Génétique Elevage.

Plus de 180 000 visiteurs sont attendus durant cinq jours.

Plus grande manifestation de rue de ce genre dans le Nord-Est et plus ancienne foire champardennaise (elle a été créée en 1927), la foire de Sedan dont l’accès est libre et gratuit revient au calendrier du 8 au 12 septembre. Après avoir été annulée en 2020 en raison de la pandémie, cette 85e édition organisée conjointement par l’Union commerciale, industrielle et artisanale de Sedan et Ardennes Génétique Elevage se tiendra bien, même si le pass sanitaire devient une des conditions d’accès.

Comme d’habitude, les 180 à 200 000 visiteurs recensés sur les cinq journées pourront donc circuler et chiner dans les rues de la cité de Turenne. Quelques nouveautés seront proposées au public et aux 600 à 700 professionnels présents. Avec notamment deux pôles distincts : celui qui regroupera les professionnels le long du collège Turenne sous un très grand chapiteau alors que les stands de restaurations et les buvettes leur feront face. Autre changement notoire : le déplacement de la scène de la Foire live session avec un transfert des concerts, rue de Strasbourg, près du pôle culturel, sur un lieu plus vaste.

« C’est la première fois dans l’histoire de la foire que nous organisons une compétition d’une telle ampleur »

Ce qui est aussi apparu plus pratique au niveau de la logistique et des allées et venues des artistes, lesquels pourront ainsi se préparer dans les locaux de la MJC toute proche. Parmi les chanteurs appelés à se produire sur scène : l’emblématique groupe Les Fatals Picards, le Rémois Barcella, Vincent B., Passi, The Jungle Shakers, Ardwena Celtic et le groupe hip-hop Neg’Marrons. Outre la partie musicale et la braderie, les visiteurs pourront aussi flâner en découvrant une grande roue sur le parking de la mairie, le salon automobile, l’espace professionnel et le pôle de restauration de la place d’Alsace-Lorraine.

Différents concours sur la foire agricole et forestière

Sur la prairie de Torcy, place à la foire agricole et forestière durant trois jours de vendredi à dimanche. Pascal Degryse, le président d’Ardennes Génétique Elevage, qui vivra à cette occasion sa 41e et ultime foire du côté opérationnel, promet trois riches journées d’animations autour des 17 000 m2 de chapiteau. Avec, en exergue, la tenue d’un concour européen de vaches Salers et 200 animaux engagés issus de toutes les régions françaises, de Belgique et du Luxembourg.

« C’est la première fois dans l’histoire de la foire que nous organisons une compétition d’une telle ampleur. Ce sera d’ailleurs une grande première en France », précise Pascal Degryse. D’autres concours nationaux, régionaux et départementaux réservés ceux-là aux moutons de race Texel, Suffolk, Bleu du Maine et Ilede- France et aux bovins Blonde d’Aquitaine, Charolais et Prim’Holstein ainsi qu’aux chevaux de trait ardennais constitueront les autres points forts. Soient 500 bovins, 500 ovins et 130 chevaux encadrés par 150 éleveurs.

Autres sujets de curiosités : deux conférences sur les thématiques suivantes : « Bien manger en Ardennes au juste prix » en partenariat avec la Chambre d’Agriculture et le Crédit agricole et « Tourisme rural : une opportunité pour l’agriculture ardennaise » avec le concours de CerFrance. Sans oublier la ferme pédagogique et la cinquième édition du village ardennais, au sein duquel la chambre économique proposera une exposition avicole, la présentation de produits du terroir, des activités liées à la chasse et à la pêche et un salon des vins. Malgré les restrictions sanitaires, il ne s’agira donc pas d’une foire au rabais. Tout a été mis en oeuvre pour préserver sa bonne réputation…

Pascal Remy