Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Pari tenu pour le dernier Festival Mondial des Marionnettes

Festival. Malgré les mesures mises en place en raison de la crise du Covid-19, l’évènement ardennais a connu une belle réussite symbolisée par la vente de 43 667 billets.

Directeur de l’évènement, Pierre-Yves Charlois vient de dresser le bilan de la 21e édition du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes qui s’est déroulée à Charleville-Mézières en 2021, avec la présence de 89 compagnies : 57 françaises et 28 internationales. « Avec 448 artistes issus de compagnies venues du monde entier, près de 44 000 billets ont été vendus ce qui correspond à 73% de fréquentation. Cette 21e édition a été une magnifique réussite et un très beau 40e anniversaire », se félicite le directeur.

En présentant une programmation pleine (446 représentations en dix jours dont 344 en salles et 102 dans la rue) et internationale (16 pays), le festival ardennais a conforté son statut de figure de proue de la filière. Rendez-vous incontournable, il a été fréquenté par 230 programmateurs de 15 nationalités, lesquels ont animé 36 rencontres professionnelles tout en découvrant 27 « premières » mondiales, 11 « premières » nationales et 29 troupes présentes pour la première fois dans les Ardennes.

120 000 personnes dans les espaces publics

Si la venue des festivaliers étrangers a été fortement contrariée par la crise sanitaire, la participation française notamment issue d’Ile-de-France (14,93 %), du Grand Est (11,92 %) et des Hauts de France (5,99%) a été importante. En tout, 120 000 personnes ont fréquenté les différents espaces publics en accès libre et 102 représentations. Trois nouveaux lieux ont été étrennés : la friche de La Macérienne avec le concours de l’association FlaP, organisatrice du Cabaret Vert, le Parc Naturel régional des Ardennes et le site d’Enedis. Pour faire tourner cette grosse machine ayant fait l’objet d’une promotion dans douze villes françaises ainsi qu’en Belgique et au Luxembourg avec 2 608 affiches grand format, Pierre-Yves Charlois s’est appuyé sur 536 bénévoles qui se sont investis durant 17 000 heures de travail.

Côté professionnels, l’organisation a recensé 119 salariés dont 86 techniciens (104 intermittents de spectacle, 5 permanents et 10 contrats temporaires) mais aussi 106 hébergeurs ayant offert 2 569 nuitées à 250 artistes. Cinq navettes gratuites ont aussi été mises en place ainsi que 100 billets solidaires, distribués. Enfin, le FMTM a décentralisé douze spectacles, soient trente représentations, dans seize communes des Ardennes, de la Marne et de l’Aube. 2 295 spectateurs ont profité de l’aubaine. Lors de l’ultime week-end, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot s’est rendue sur place en promettant la création d’un label artistique « Centre national de la Marionnette ».

Pascal Remy