Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Présidentielles : L’Aisne opte massivement pour Marine Le Pen

Politique. Lors du premier tour des élections présidentielles, la candidate du Rassemblement national (RN) est une nouvelle fois largement arrivée en tête avec 39,3 % des suffrages exprimés, devant le Président de la République, Emmanuel Macron (22 %) et Jean-Luc Mélenchon (15,5 %).

En 2017, la candidate d’extrême-droite avait viré en tête dans le département picard au soir du premier tour avec 35,7 % des suffrages exprimés. Cinq ans plus tard, elle accentue un peu plus son avance sur le chef de l’État qui enregistre pourtant une progression de quatre points. Marine Le Pen est arrivée en pôle position dans la grande majorité des villes du département, comme à Saint-Quentin (31,66 %) - dans le fief de Xavier Bertrand -, à Laon (32,59 %), à Soissons (29,75 %), à Chauny (36,78 %), à Hirson (43,14 %) ou à Guise (44,42 %). À chaque fois, elle précède largement Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

À Tergnier et à Villers-Cotterêts, c’est le leader de La France insoumise (LFI) - pourtant en recul au niveau départemental - qui termine à la deuxième place reléguant le candidat La République en marche (LREM) en troisième position. À Château-Thierry, Jean-Luc Mélenchon a même terminé vainqueur de cette « triangulaire » avec 27,08 % des voix devant Marine Le Pen (24,90 %) et Emmanuel Macron (24,67 %). Une nouvelle fois, le taux de participation s’est effrité dimanche avec seulement 72,94 % d’électeurs axonais qui se sont déplacés aux urnes.

Stéphane Bourdier