Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Le Président sortant Philippe Pichery confortablement réélu

Départementales. Douze nouveaux élus mais le président dispose toujours d’une très large majorité.

La nouvelle composition du conseil départemental de l’Aube autour de Philippe Pichery.

À la lecture des résultats des élections départementales dans l’Aube, la réélection de Philippe Pichery à la tête de l’assemblée départementale était une simple formalité. Le président sortant a été confortablement réélu avec 32 votes favorables et deux bulletins blancs.

« Continuer de porter une parole libre et indépendante »

Un véritable plébiscite à tel point que son opposant historique, Marc Bret (divers gauche), a tenu à se justifier pour avoir voté pour la première fois en faveur de Philippe Pichery. « J’apprécie la vision humaine de l’action sociale portée par le département », explique Marc Bret qui ne souhaite pas pour autant rejoindre les rangs de la majorité départementale et « continuer de porter une parole libre et indépendante ».

Parmi les nouveaux élus, ils sont deux à se situer dans une opposition de gauche, Djamila Haddad et Olivier Girardin, le maire de La Chapelle Saint-Luc. Ces nouveaux venus promettent d’agir dans le cadre « d’une opposition douce et constructive afin d’être force de proposition ».

Philippe Pichery, qui a toujours souhaité situer l’action départementale en dehors d’une opposition politique, assure pour sa part vouloir inscrire ce nouveau mandat dans la continuité, « avec toujours des notions d’écoute, de tolérance, d’intérêt général, d’union des forces du territoire et d’in-
novation ».

Avec les acteurs du territoire

Côté priorités, le président du Conseil départemental de l’Aube évoque notamment « l’eau, la biodiversité, la transition énergétique, l’inclusion numérique, les mobilités du quotidien ». À cela s’ajoutent d’autres thématiques telles que la poursuite du développement de l’enseignement supérieur, la mise en place d’un plan départemental de la santé et de grands dossiers déjà engagés tels que la valorisation du site de Clairvaux et la perspective des JO 2024.

Philippe Pichery évoque aussi d’autres projets tels que « la Maison des 1 000 cœurs » dont l’objectif sera d’accompagner les familles et les enfants jusqu’à l’âge de deux ans et demi. Beaucoup de projets avec un accent particulier sur l’action sociale. « C’est un travail passionnant que nous allons mener avec tous les acteurs du territoire », promet le président de l’assemblée départementale auboise.

Philippe Pichery sera accompagné de dix vice-présidents répartis en binômes sur cinq commissions : Bernard de La Hamayde et Élisabeth Philippon (action sociale, santé, autonomie) ; Sibylle Bertail et Jérôme Bonnefoi (éducation, citoyenneté, sport) ; Claude Homehr et Anne-Marie Zeltz (économie, emploi, développement durable) ; Alain Balland et Valéry Denis (cohésion, attractivité des territoires, tourisme, culture) ; Philippe Dallemagne et Marie-Noëlle Rigollot (finances, personnel, achat public, patrimoine départemental, numérique).

Laurent Locurcio