Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Élections législatives : Le Rassemblement national fait carton plein dans l’Aisne

Elections. Dimanche soir, les candidats du parti de Marine Le Pen ont validé leur ticket pour le second tour des élections législatives dans les cinq circonscriptions du département de l’Aisne. Comme dans le reste du pays, le scrutin a été marqué, une nouvelle fois, par une forte abstention.

Le Rassemblent national fait carton plein dans l'Aisne

Dans le département picard, les consultations électorales se suivent et se ressemblent, avec une faible mobilisation et une forte poussée du Rassemblement national (RN). Dans la première et la quatrième circonscription, les candidats d’extrême-droite - Nicolas Dragon (33,14 %) et José Beaurain (35,72 %) - sont arrivés en tête et affronteront les députés sortants de la majorité présidentielle, Aude Bono-Vandorme (23,4 %) et Marc Delatte (22,77 %) qui n’a précédé le candidat de la Nupes, Aurélien Gall, que de 171 voix.

Dans la cinquième circonscription, le candidat du RN - Jocelyn Dessigny (35,22 %) - sera opposé à Stéphane Frère (18,85 %) de la Nupes. La candidate d’Ensemble, Jeanne Roussel (16,12 %), échoue à la troisième place, victime de la « dissidence » du maire de Château-Thierry, Sébastien Eugène (15,81 %).

Seul candidat Les Républicains (LR) à pouvoir se maintenir au second tour, Julien Dive a été crédité de 35,91 % des voix dans la deuxième circonscription. Lola Puissant (RN) termine deuxième avec 28,63 % des suffrages. Enfin, dans la troisième circonscription, Jean-Louis Bricout (Nupes) a largement devancé Paul-Henry Hansen-Catta (RN), en récoltant 45,88 % des voix contre 32,31 %.

Stéphane Bourdier