Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Un Plan Champagne 2.0 pour une filière plus sûre

Champagne. Le Plan Champagne, initié en 2012, permet à cette filière très spécifique, créatrice de valeur (5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021) de pouvoir travailler en étroite collaboration avec les services de l’Etat, Gendarmerie en tête, afin de protéger cette valeur.

Un Plan Champagne 2.0 pour une filière plus sûre
L’Etat, la Gendarmerie et la filière Champagne ont signé la deuxième version du "Plan Champagne" initié en 2012. (Crédit : B. Busson)

Comme le rappelle David Chatillon, co-président du Comité Champagne, « la filière a des gênes très étroits de collaboration avec l’Etat et nous avions besoin qu’ils soient renforcés avec la gendarmerie ». C’est tout le sens du Plan Champagne, initié en 2012 afin de permettre à cette filière très spécifique, créatrice de valeur (5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021) de pouvoir travailler en étroite collaboration avec les services de l’Etat, Gendarmerie en tête afin de protéger cette valeur. Vols de raisin, vols de bouteilles, afflux de 100 000 personnes en dix jours pour les vendanges, cambriolages, vols de CRD ou de bouteilles... la réussite économique du monde du champagne suscite des convoitises. D’où l’intérêt pour la filière de créer une synergie avec les forces de gendarmerie de la Marne pour intensifier les actions de prévention des risques contre les atteintes aux biens, aux personnes et à l’image de l’appellation.

Visibilité et numérique

Après 10 ans d’existence, l’heure était donc venue de créer une nouvelle édition de ce Plan Champagne. Signé entre Josiane Chevalier, préfète de la Région Grand Est, le colonel Romuald de la Cruz, commandant le groupement de gendarmerie départementale de la Marne, Maxime Toubart et David Chatillon, co-présidents du Comité Champagne et représentants respectifs du Vignoble et du Négoce, le Plan Champagne 2.0 reprend les mesures de son prédécesseur, auxquelles ont été ajoutés de nouveaux dispositifs.


>LIRE AUSSI : La transmission, préoccupation majeure en Champagne


Avec les unités « Gend-Viti », spécialement formées pour répondre à des besoins de sécurité au cours des périodes sensibles, notamment la vendange et la période des expéditions de fin d’année, la gendarmerie a ainsi renforcé la visibilité renforcée des forces de l’ordre sur le terrain. Le Plan 2.0 comprend aussi l’apport de nouveaux outils numériques destinés à accélérer les procédures d’alertes et à favoriser le travail des enquêteurs. Le dispositif inclut également la formation et la sensibilisation des nouveaux gendarmes qui arrivent en Champagne, par la remise par le Comité Champagne d’un kit complet d’information sur la filière, ses problématiques et ses enjeux en matière économique et de sécurité.

Benjamin Busson