Informations régionales économiques et juridiques
129e année

L’ancien tribunal de Vervins vers la reconversion

Réhabilitation. Soutenue par le programme « Petites villes de demain » et le conseil départemental de l’Aisne, la réhabilitation du bâtiment thiérachois va permettre d’accueillir l’École de la deuxième chance (E2C) du Grand-Hainaut. Cette association propose un accompagnement des jeunes sortis du système scolaire sans qualification.

Implantée depuis deux ans dans la zone d’activités Créapôle, l’École de la deuxième chance (E2C) du Grand-Hainaut devrait gagner en visibilité dans les prochains mois, tout en pérennisant son action auprès des jeunes. La réaffectation de l’ancien tribunal de Vervins a, en effet, été entérinée dans le cadre du programme « Petites villes de demain » dont la convention d’adhésion a été signée le 30 avril dernier.

Le dispositif gouvernemental de revitalisation des communes de moins de 20.000 habitants va financer, en partie, la réhabilitation de l’édifice dont le montant des travaux est estimé à 1,5 millions d’euros, le conseil départemental de l’Aisne participant, lui aussi, à l’investissement. Le programme vise à accueillir, entre autres, l’antenne locale de l’association.

Imaginée en 1998 et basée sur le volontariat, l’École de la deuxième chance (E2C) offre la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans, sans diplôme et sans expérience professionnelle, d’accéder à une formation qualifiante. Après celle d’Anzin, de Fourmies et de Maubeuge (Nord), l’antenne de Vervins est la quatrième à ouvrir dans le Grand Hainaut. Depuis son ouverture en Thiérache, une trentaine de jeunes ont pu bénéficier d’un cursus adapté.

Stéphane Bourdier