Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Dynabuy dynamise achats et rencontres d’entreprises

Entrepreneurs. Encore un club d’entrepreneurs serait-on tenté de penser ! Mais qu’on ne s’y trompe pas, ils ont chacun leur spécificité. D’aucun concernent plutôt les TPE, d’autres les jeunes entrepreneurs, d’autres encore les femmes…

Dynabuy, lui, se différencie par son offre multiple, des rencontres entre entrepreneurs à sa centrale d’achat. « Notre réseau a été créé il y a dix ans à Nantes, partant du constat que les TPE-PME n’avaient pas les mêmes avantages ni la même force de négociation qu’un groupe », explique Jean-François Hesry, directeur de l’agence Dynabuy de Châlons-en-Champagne / Épernay. « L’intérêt c’est que le réseau concerne 140 000 entreprises et que la centrale d’achat peut négocier pour l’ensemble, dans des secteurs aussi variés que la téléphonie, la papèterie, l’énergie ou les produits d’hygiènes. » En mutualisant les achats de milliers d’entreprises de taille modeste Dynabuy « les fait entrer dans la cour des grands », souligne Gaëtan L’Honnen, le créateur du réseau.

Quatre minutes pour se présenter

En règle générale, les économies peuvent aller « de 20 à 40 % d’économies ». Le troisième volet du réseau, est un volet social, « qui propose des prestations de vacances, billetterie à des tarifs compétitifs pour les comités d’entreprises. » La particularité de Dynabuy est aussi de fonctionner en agence sur les territoires, c’est-à-dire, qu’elles n’ont pas d’exclusivité. « On peut adhérer à l’agence de Châlons / Épernay et assister à des rencontres à Troyes », fait savoir Jean-François Hesry. En revanche, les agences prospectent leurs adhérents dans un rayon géographique défini. Le rythme des rencontres n’est également pas contraint. Si en moyenne, elles ont lieu une à deux fois par mois, il n’y a pas d’obligation d’y assister à chaque fois, « même si pour entretenir le réseau c’est toujours mieux. »

Les rencontres prennent la forme de « speed dating » par tables de trois ou quatre, où chacun dispose de quatre minutes pour se présenter ainsi que son activité ou entreprise. « Une fois que tout le monde a parlé, on tourne et à la fin de la matinée, tout le monde a pu se rencontrer. » L’échange est informel et détendu, et les discussions ou le business peuvent continuer après la rencontre. L’agence de Châlons-en-Champagne / Épernay compte à ce jour une vingtaine de membres, ce qui compte tenu du moment de la création, en plein covid en 2020, est plutôt positif. « Nous avons des adhérents de secteurs divers, de la petite industrie, de l’artisanat, des assureurs, des commerçants… », liste Jean-François Hesry.

Nastasia Desanti