Informations régionales économiques et juridiques
130e année

15 ans après, un nouveau Congrès pour le CJD Champagne-Ardenne

Entrepreneurs. Plus de 130 « Jeunes dirigeants » champardennais étaient heureux de se retrouver lors de la tenue de leur Congrès, à Reims, dans les locaux du lycée Jean XXIII. Et pour cause, ils ne s’étaient pas réunis depuis 15 ans !

Sabine Vajou, présidente du CJD Champagne-Ardenne et David Baron, président du CJD de la Marne. Nastasia Desanti

Ce mouvement qui existe depuis 1938 rassemble des chefs d’entreprises et cadres dirigeants autour du leitmotiv « Mettre l’économie au service de l’homme et de la planète ». Et c’est bien dans cette lignée que les élus locaux invités à présenter le congrès se sont placés. Arnaud Robinet, maire de Reims, a salué « ceux qui prennent des risques et innovent », insistant sur le fait que les membres du CJD de la Marne, comme son président David Baron, ont participé à la Commission Colbert, se faisant force de propositions pour développer le territoire et l’ancrer dans son époque.

Les entrepreneurs exemplaires récompensés

N’oubliant pas l’ambition principale de la Ville de ces prochaines années, Arnaud Robinet notait : « Dans le cadre de notre candidature pour devenir Capitale européenne de la Culture 2028, les organisateurs ont souligné l’association immédiate de la collectivité avec les acteurs économiques de la région. Elle se définit comme un assemblage, cher à notre coeur de Champardennais. »

En effet, plus de 700 actions culturelles et sociales sont déjà prévues pour un investissement de 70 à 80 millions d’euros. « Pour un euro investi, ce sont 5 euros de retombés économiques sur le territoire. » Ce congrès est donc l’occasion de « renforcer la dynamique du CJD et de ses implications », selon les mots de sa présidente Sabine Vajou, présidente de Culture Pom, négoce international vers 21 pays d’Europe, spécialisée dans le conditionnement et la mise en marché de pommes de terre bio et conventionnelle. Reprenant en la détournant légèrement la célèbre maxime de Simone de Beauvoir, « On ne naît pas entrepreneur, on le devient », Sabine Vajou soulignait la force du réseau du CJD pour accompagner les entrepreneurs d’aujourd’hui et de demain. Les entrepreneurs exemplaires ont pour leur part été récompensés lors d’une cérémonie de remise des prix des « pépites des pratiques, piliers de la performance globale », elles-mêmes pourvoyeuses d’attractivité sur le territoire.

Nastasia Desanti