Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Un nouveau label RSE International

Entreprises. Les entreprises fédérées autour d’une nouvelle étiquette européenne commune.

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE), également appelée responsabilité sociale des entreprises est définie par la Commission européenne comme l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et à leurs relations avec les parties prenantes. Les organismes de certification français Afnor, luxembourgeois INDR et suisse Écoparc viennent de créer le label européen Responsability Europe, qui n’a pas pour vocation de s’ajouter à la longue liste des labels RSE qui se multiplient, mais plutôt à fédérer les entreprises labellisées au niveau national autour d’une étiquette européenne commune.

Responsability Europe, reconnaissance internationales pour les entreprises

Le but est de réunir les labels RSE les plus crédibles du marché et d’offrir aux entreprises une reconnaissance supplémentaire à l’international. Responsability Europe reste ouverte à toutes les candidatures et appelle les autres organismes ayant développé le label RSE à se joindre au mouvement. Le nouveau label Responsability Europe ajoute une reconnaissance internationale aux entreprises et aux autres organisations labellisées dans leurs pays respectifs, en renforçant la crédibilité et la lisibilité de leurs actions.

Cette double labellisation a d’autant plus de sens que les estampilles nationales sont toutes bâties sur la norme volontaire ISO 26000, référence internationale en matière de responsabilité sociétale puisqu’adoptée par 100 pays, et alignée sur les 17 objectifs de développement durable fixés par l’ONU en 2015 pour 2030.

À ce jour, plus de 500 entreprises et organisations sont ainsi labellisées nationalement, et 2500 engagées dans une démarche de labellisation RSE. L’association Responsability Europe rassemble des organismes tiers de confiance qui partagent les valeurs européennes et la conviction que la RSE constitue un enjeu fort en termes de compétitivité, de pérennité, d’innovation et de résilience pour les entreprises. Le but est d’élever les entreprises et les organisations vers une meilleure pratique de la responsabilité sociétale et de constituer des exemples sur la scène internationale.

Rédaction GdM