Informations régionales économiques et juridiques
129e année

La hausse du budget culturel européen

Culture. Dans le cadre du budget pluriannuel de sept ans 2021-2027, le budget total du programme « Europe Créative » dédié aux affaires culturelles, connaît une augmentation de 67% par rapport à la période 2014-2020, il passe de 1,4 milliard d’euros à 2,4 milliards d’euros.

Le budget du programme "Europe Créative" passe de 1,4 à 2,4 milliards d’euros.

Pour le Parlement européen, il s’agit de soutenir le secteur culturel durement touché par la crise sanitaire. Une étude réalisée par Ernst & Young montre que le chiffre d’affaires de l’économie culturelle européenne a baissé de 31% entre 2019 et 2020. Une baisse comparable à celle qui touche l’aéronautique ou le tourisme.

En 2021, le programme Europe créative allouera un budget sans précédent d’environ 300 millions d’euros pour aider les professionnels et les artistes de tous les secteurs culturels à collaborer par-delà les disciplines et les frontières, afin de trouver davantage de possibilités et de toucher de nouveaux publics. Au sein de ce programme, les premiers appels à propositions seront ouverts à toutes les organisations actives dans les secteurs de la culture et de la création.

Pour autant, il faut quelque peu relativiser cette hausse et la mettre en perspective avec le budget global de l’Union européenne, qui si on n’y ajoute le plan de relance économique va dépasser les 1.800 milliards d’euros sur cette période. Le programme Europe créative ne représente donc que 0,14 % soit le même pourcentage au final que sur le précédent exercice budgétaire.

Une compensation par rapport au plan de relance

Cette hausse vient en fait compenser le fait que le plan de relance a lésé la culture car Bruxelles n’a pas obligé les pays membres qui reçoivent l’aide européenne à investir une partie des sommes allouées à la culture. Le plan de relance est contraignant sur l’écologie, la transition numérique mais sur la culture, il conseille aux États d’y consacrer 2 % de leurs aides, mais sans que cela soit obligatoire. La culture reste l’apanage des États membres.

Le budget de 2,4 milliards d’euros est réparti en différents secteurs mais le plus important est le volet Média qui concerne l’audiovisuel. Europe créative finance énormément de films. Le programme appelé Culture, notamment dédié au spectacle vivant, est moins important.

L’Europe annonce également une hausse des taux de cofinancement et la création d’un guichet unique pour faciliter les démarches d’aide de financement européen. Elle met aussi en avant les thèmes comme l’inclusion, la parité et le social pour réunir à travers un projet culturel des acteurs de différents pays membres.

Benjamin Busson