Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Un job dating sportif pour les jeunes en recherche d’emploi

Emploi. La Commission Sport du Medef, la Fédération française de Sport universitaire ainsi que la Ville de Reims ont organisé conjointement la première édition des « Sport jobs meeting », mettant en relation étudiants, jeunes décrocheurs et entreprises.

La première partie de la matinée des « Sports job meeting » était consacrée aux épreuves sportives. Ici, le tir laser, demandant calme et concentration.

C’est sous une pluie battante que ce sont rencontrés une cinquantaine de jeunes, sept entreprises marnaises et quatre organismes de formation pour la première édition des « Sport jobs meeting », à Reims. Et si la météo n’était pas au rendez-vous, elle a pourtant été un bel indicateur de motivation des jeunes présents (une dizaine s’étaient désistés après inscription), partant ainsi déjà avec un atout face aux recruteurs, venus pour la plupart rechercher un savoir-être plutôt qu’un savoir-faire.

« Le fait de ne pas être en costume face à un candidat rend la première approche plus facile »

« L’objectif principal de ces rencontres est de faire connaissance avec un jeune en recherche d’emploi d’une manière différente d’un job dating classique. On va pouvoir juger de sa pugnacité, de son initiative et de sa relation avec autrui », explique Alain Sacy, Président de la commission Sport et Entreprise du MEDEF Marne.

Sélectionnés en amont par Activ’51, la Mission locale ou l’E2C, les jeunes de 18 à 35 ans ont pu démontrer lors des épreuves de tir à l’arc, escalade, course d’orientation ou duathlon, leurs qualités face aux épreuves. Quant aux responsables RH des entreprises présentes, encadrant un groupe tout au long de la matinée, ils ont pu en amont réaliser des entretiens plus formels organisés l’après-midi, observer déjà des candidats potentiels.

« Le fait de ne pas être en costume face à un candidat rend la première approche plus facile », indique Edouard Lerouge, responsable RH chez JVS, entreprise d’informatique de plus de 350 salariés, proposant des logiciels aux collectivités et entreprises. « Le cadre informel est moins intimidant pour les jeunes qui peuvent finalement plus se livrer sur leur profil et leurs compétences. »

Des domaines variés qui recrutent

L’entreprise recherche actuellement deux développeurs en alternance, deux commerciaux, un formateur logiciel ainsi qu’un technicien informatique. « Le domaine de l’informatique recrute », insiste Edouard Lerouge confiant être très intéressé par le profil d’un jeune rencontré, JVS formant notamment en interne ses futurs formateurs. Même son de cloche du côté de l’entreprise de transports Caillot.

« L’originalité du concept nous a poussé à participer. Sur certains postes, comme ceux de préparateurs de commandes, la formation peut être effectuée en entreprise et ce sont surtout des profils consciencieux et à l’écoute que l’on recherche », indique Élodie Riche, responsable RH du groupe Caillot, entreprise ayant le plus d’inscrits pour des rencontres, avec les Hypermarchés Leclerc.
L’entreprise Sionneau avait, elle aussi, des postes à pourvoir : « Le métier de peintre en bâtiment est fortement en tension, on peine à trouver des jeunes intéressés et qualifiés », relate Timothée Geoffroy, Directeur travaux au sein de l’entreprise.

« C’est pourquoi, outre le fait d’être présent pour une action sociétale comme celle-ci et participer au dynamisme du territoire, nous sommes aussi en recherche active de candidats pour nos métiers », précise celui qui insiste aussi sur le fait que les évolutions et les passerelles au sein de l’entreprises existent. « Nous avons chez Sionneau un secteur peinture, mais aussi désamiantage, enveloppe du bâtiment et de la remise en état clé en main pour le client, notamment les bailleurs sociaux. »

Sur l’ensemble du « Sports job meeting », une trentaine d’offres étaient à pourvoir dont au moins trois au sein du groupe Pigier Reims qui ouvre une antenne à Reims au sein de YSchool. « Nous avons déjà repéré deux personnes pour des postes en CDI », livre Hélène Thuillier, responsable commerciale du groupe Pigier Reims.

Nastasia Desanti