Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Troyes : le quartier de la gare se transforme

Développement économique. Le programme porté par Vinci Immobilier de 40 millions d’euros d’investissement, visant à remodeler le quartier de la gare de Troyes, vient d’être lancé.

En l’espace de quelques années, le visage du quartier de la gare de Troyes s’est radicalement modernisé. L’important programme de travaux tant publics que privés est encore loin d’être terminé mais les premiers changements sont déjà bien visibles. Les collectivités locales ont investi 22 millions d’euros pour rénover totalement le parvis de la gare, réaliser d’importants travaux de voirie et créer une nouvelle gare routière. Un grand parking aérien a pris place le long de la voie ferrée, et une station de location de vélos a été mise en place récemment. La future électrification de la ligne Troyes-Paris a mis sur les rails des gros projets privés. Le plus important étant celui porté par Vinci Immobilier, accompagné, sur une partie de l’opération, par La Caisse d’Épargne Grand Est Europe. « Vinci Immobilier a engagé la réflexion sur ce site dès l’année 2018 et l’ampleur et la complexité du projet ont nécessité beaucoup d’investissement humain et de temps de développement », fait remarquer Philippe Clément, directeur territorial Champagne-Picardie de Vinci Immobilier. Pour rappel, l’ancien complexe hôtelier fermé depuis des années faisait l’objet d’un bras-de-fer entre le propriétaire et Troyes Champagne Métropole qui souhaitait voir un projet s’y développer.

22 millions d’euros investis par les collectivités territoriales

Vinci Immobilier a débloqué la situation avec son projet qui entre en phase active avec les travaux de désamiantage et de déconstruction.
« C’est un programme d’environ 40 millions d’euros HT, pour l’ensemble de l’opération comprenant une résidence seniors, une résidence étudiants, des locaux commerciaux et un hôtel », précise Philippe Clément. Ce programme mixte comprend un hôtel 4 étoiles de 102 chambres sur 7 étages, une résidence seniors Ovelie de 109 logements, une résidence étudiants Student Factory de 140 chambres, 500 m² de commerces en pied d’immeuble et 50 places de parking.
« Le dynamisme économique de Troyes, la dynamique de sa vie étudiante, la taille de l’agglomération et la qualité des services et aménagements publics que proposent cette localisation avaient permis à Vinci Immobilier de valider les critères d’implantation de ce programme immobilier mixte », rappelle Philippe Clément, qui souligne au passage que « la détermination de la collectivité à faire disparaître cette friche hôtelière pour permettre l’émergence d’une nouvelle offre immobilière moderne et en phase avec les besoins de la population a été décisive ».

Le directeur territorial Champagne-Picardie promet des retombées économiques dès la construction, avec une large participation d’entreprises locales tout au long du chantier. D’ailleurs, l’architecte retenu pour l’opération, Didier Fèvre, du cabinet ANAU, devenu Cinq Architecture, est aubois. La livraison du projet, d’ores et déjà commercialisé à 85 %, est prévue à partir du second trimestre 2023. Un gros projet en cours de réalisation pour Vinci Immobilier, dont l’activité en Champagne se concentre sur les deux principaux pôles d’attractivité que sont les agglomérations troyenne et rémoise. « Nous considérons que ces territoires présentent des intérêts certains et que nous pouvons apporter des réponses globales en phase avec les enjeux locaux », conclut le directeur territorial Champagne-Picardie.

Laurent Locurcio