Informations régionales économiques et juridiques
129e année

TMS : tous acteurs de la prévention

Le kinésithérapeute marnais Christophe Geoffroy a mis au point une méthode qu’il déploie en entreprise pour assurer la prévention des TMS en milieu professionnel.

Kiné du sport connu et reconnu (il est notamment le kiné de l’Equipe de France de football), Christophe Geoffroy n’en est pas moins sensibilisé à la prévention des TMS (troubles musculo-squelettiques) en entreprise. à tel point qu’il a développé une méthode spécifique pour aider les salariés (et leurs employeurs) à prévenir les pathologies inhérentes à de mauvaises pratiques et postures dans le milieu professionnel. Baptisée Kiné Form & Santé, cette méthode s’appuie sur la philosophie défendue par le kiné de Cumières (Marne) : comprendre /se situer / apprendre / agir. « La prévention prend encore plus d’importance aujourd’hui », assure Christophe Geoffroy. « Mais pour qu’elle soit efficace il faut qu’elle soit comprise. Quel que soit le type de prévention : diabète, TMS, surpoids… cela passe par un changement de mauvaises habitudes et il faut inscrire les actions dans la durée ».

Le kiné champenois, qui déplore que la France privilégie « davantage une politique de soins qu’une politique de santé » veut, à son niveau, agir en faveur d’une meilleure santé de ses concitoyens. Et selon lui, les actions passent en grande partie par le monde de l’entreprise. « Le secteur privé va faire avancer les choses, j’en suis persuadé. Nous sommes spécialisés dans le domaine viticole et nous intervenons dans la plupart des grandes Maisons de champagne. Nous sommes aussi sollicités par de plus petites exploitations que nous regroupons par trois ou quatre afin de constituer des groupes d’une quinzaine de personnes », souligne-t-il. « Mais nous intervenons dans tous les secteurs d’activités : industrie, bâtiment, travaux publics, collectivités espaces verts… »
Si aujourd’hui les entreprises sont dans l’obligation de mettre en place des actions de prévention, elles ne savent souvent pas par où commencer, à qui s’adresser et quelles thématiques aborder en priorité. Grâce à sa méthode, le kiné met en place tout un processus d’accompagnement participatif avec les salariés.
« Nous leur proposons de leur apprendre des bases d’anatomie, de biomécanique ou des notions de force musculaire, par exemple ». Après une première évaluation de départ, il dispense ses conseils et donne les outils pour agir, sur la base de la responsabilisation de chacun.

les salariés acteurs de leur santé

Pour Christophe Geoffroy, la période actuelle est idéale pour que les entreprises prennent soin de leurs salariés et que ces derniers prennent conscience de leur capital santé. Et tout le monde se retrouve dans une telle démarche vertueuse. « Moins de blessures, cela signifie que les salariés se sentent mieux. Pour l’entreprise c’est synonyme de moins d’absentéisme, de plus d’efficacité et donc de plus de productivité ».

Pour les salariés aussi, les bénéfices sont rapidement visibles et durables. « Ils apprennent sur leur lieu de travail des choses qui peuvent leur servir dans leur vie quotidienne. Les gens qui adhèrent au projet vont changer leurs habitudes et corriger par eux-mêmes les éléments à l’origine du mal. Ils sont acteurs de leur santé de manière durable : cela va payer, ils iront mieux et ça sera grâce à eux ! »
Depuis la mise en place de sa méthode, le kiné a déployé sa méthode sur l’ensemble du territoire national. « Nous intervenons partout en France grâce à un réseau de plus d’une centaine de professionnels que nous avons formé », explique Christophe Geoffroy qui peut s’appuyer sur son statut d’organisme de formation reconnu. Sa méthode vient d’ailleurs de recevoir le Prix du Jury du concours Sécurité SERCE OPPBTP dans la catégorie « Santé », dont les prix seront remis le 28 juin prochain.

Benjamin Busson