Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Soissons : Studi n’en finit pas de grandir

Formation. Installé sur le Parc Gouraud dans l’agglomération soissonnaise, le leader français de la formation à distance vient de remporter un appel d’offres porté par le conseil régional d’Île-de-France et Pôle emploi. Au printemps, la start-up avait déjà lancé une vaste campagne de recrutement dans l’Aisne.

Soissons : Studi n’en finit pas de grandir iStock

La crise sanitaire et la banalisation du télétravail ont démultiplié la demande de formations en ligne. Poids lourd dans le secteur du e-learning en France, le groupe Studi enregistre une forte croissance depuis quelques mois. Dernier exemple en date : la start-up basée à Paris, à Pérols (Hérault) et à Soissons, vient d’être sélectionnée par le conseil régional d’Île-de-France et Pôle emploi pour la formation de demandeurs d’emploi aux métiers du digital. Un marché en tension.

« De plus en plus de personnes changent de métiers plusieurs fois dans leur vie. ll y a eu une prise de conscience qu’il est possible d’apprendre à distance mais aussi qu’il est possible de se former pour apprendre de nouvelles compétences et changer de carrière », analyse Pierre Charvet, le directeur général de Studi dans Les Échos. Des reconversions professionnelles facilitées, puisque l’entreprise propose plus de 200 formations en ligne, dont certaines diplomantes (du CAP au bac + 5).

En mars dernier, l’antenne axonaise, qui compte plus d’une centaine de collaborateurs sur le Parc Gouraud, avait opéré un recrutement d’envergure. Ce sont 50 personnes - 30 postes de conseillers en formation et 20 de téléconseillers - qui sont venues soutenir l’accroissement de son activité.

Stéphane Bourdier