Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Propy Delta veut faire un carton dans le monde du luxe et de l’industrie

Industrie. Rachetée il y a six mois, l’entreprise rethéloise a été aidée par différents réseaux à hauteur de 75 000 euros.

Propy Delta présent à Rethel depuis 1988. Pascal Rémy

Spécialisée dans l’impression et la transformation de cartons et de polypropylène afin de fabriquer des emballages pour les marchés du luxe et de l’industrie, l’entreprise Propy Delta, installée à Rethel, vient d’être mise à l’honneur par le réseau Entreprendre Champagne-Ardenne. PME de douze salariés, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 million d’euros en 2020, en travaillant pour des secteurs aussi variés que l’industrie du champagne, les entreprises de luxe, l’automobile ou le secteur médical.

Créée en 1988, Propy Delta a été reprise au mois d’avril dernier par Antoine Mazeri dans le cadre d’un LBO (Leveraged buy-out ou rachat avec effet de levier). « J’étais à la recherche d’une entreprise à racheter. Et au fil de mes recherches, j’ai appris que cette PME était à vendre. Après avoir noué des contacts avec le cédant, nous nous sommes mis d’accord avec François Labeste, lequel désirait prendre sa retraite, sur une transmission par le biais d’un achat par effet de levier », résume le nouveau propriétaire du site qui, dans cette opération, a dû créer une holding pour chapeauter l’entreprise rethéloise.

Développer de nouveaux marchés

« Produit d’exportation », comme il se qualifie lui-même, Antoine Mazeri, originaire de Normandie, a connu un solide parcours professionnel après avoir été commercial ou dirigeant dans différents domaines industriels comme l’emballage (déjà), le packaging (fabrication de rubans adhésifs), les capteurs et l’acier inoxydable pour le domaine du nucléaire en travaillant notamment pour Keyence, Nitto ou Sandvik. Pour le site rethélois réputé réactif envers sa clientèle, Antoine Mazeri veut dans un premier temps « faire aussi bien » que son prédécesseur, avant de développer plus encore l’entreprise dans le domaine du luxe et les solutions d’emballages industriels.

Pour atteindre ces objectifs, il sera épaulé en tant que lauréat 2021 par le Réseau Entreprendre Champagne-Ardenne, à travers une aide financière de 25 000 euros et un accompagnement durant les deux premiers exercices sous le parrainage de José Clabaux, président de la SAS Dupuys à Quatre-Champs et Patrick Sergeant, l’ancien Pdg des Ateliers des Janves. L’industriel a aussi été soutenu par Ardennes Initiatives (25 000 euros) et Total Développement ( 25 000 euros).

Pascal Remy