Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Passation de pouvoir à la tête de l’entreprise Cophignon

Bâtiment. Fabrice Juvigny cède les commandes d’une entreprise plus que centenaire à ses deux fils, Romain et Quentin.

Romain et Quentin Juvigny entourant Fabrice, leur père. Pascal Rémy

Créée en 1907 à Charleville-Mézières, l’entreprise Cophignon qui accompagne depuis plus de 100 ans les particuliers, les professionnels et les collectivités dans leurs travaux de couverture et de plomberie vient de changer de direction. Employé depuis 1981 en qualité de métreur dans cette institution carolomacérienne, avant de la racheter en 2001 à Alain Bonnange, Fabrice Juvigny à la tête depuis 20 ans de cette PME de 55 salariés a transmis le flambeau à ses deux fils, Romain et Quentin.

Cophignon a toujours fondé son expertise sur des valeurs familiales fortes et a développé son savoir-faire par sa confiance en la jeune génération. C’est donc dans cet esprit progressiste, que Fabrice Juvigny passe le relais à ses deux fils, lesquels avaient l’un et l’autre intégré cette SAS en 2005 et 2013. Après s’être formés à tous les postes de l’entreprise, Romain et Quentin sont devenus respectivement, responsable plomberie et responsable couverture.

Ils prennent la tête de l’entreprise avec pour objectif d’accélérer sa croissance (4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’heure actuelle) tout en préservant les fondations héritées de leur père et en perpétuant un savoir-faire reconnu. Un renouveau qu’illustre la toute nouvelle identité visuelle de l’entreprise : nouveau logo, nouvelles couleurs.

Une entreprise de référence dans l’apprentissage

Au fil des années, la société carolomacérienne a fait de la formation technique une spécificité garante de la pérennité de son savoir-faire en n’hésitant pas à investir régulièrement 20 à 30 000 euros par an dans ce domaine. Parallèlement, l’apprentissage pallie le problème de recrutement, particulièrement criant dans ce secteur d’activité, et permet de façonner les jeunes à la rigueur de ses process. Sur les 55 salariés que compte aujourd’hui Cophignon, 19 sont des apprentis.

« Nos jeunes collaborateurs grandissent avec l’entreprise, dans un esprit familial bienveillant, et bénéficient d’une solide expérience. Ils nous insufflent, en échange, leur dynamisme », se plaît d’ailleurs à dire Fabrice Juvigny. Une méthode qui a largement fait ses preuves, puisque 70 % des salariés de l’entreprise y ont commencé avec le statut d’apprenti.

Pascal Remy