Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Mieux cerner les besoins des personnes handicapées

Santé. L’opération pilote doit être close à la fin du premier trimestre de l’année 2022.

Sophie Cluzel en compagnie du préfet des Ardennes, Alain Bucquet. Pascal Rémy

Après avoir troqué sa casquette de secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées en intervieweuse pour le livre « La force des différents : changer les regards sur le handicap » parue aux Editions Lattès, Sophie Cluzel a repris ses visites sur le terrain. Elle était le 13 janvier dans les Ardennes. Ce déplacement était pour elle l’occasion de faire un point d’étape avec l’ensemble des acteurs en charge de l’expérimentation pour l’amélioration de l’accès à la Prestation de compensation du handicap (PCH) pour les personnes souffrants de handicaps psychiques, cognitifs et/ou présentant des troubles neuro-développementaux.

Elle a ainsi pris part sur place, en Préfecture, au comité de pilotage national chargé de l’expérimentation et de l’extension de l’actuelle prestation de compensation du handicap. Cette extension est une expérience menée uniquement dans les Ardennes, en Gironde et dans les Vosges, territoires précurseurs pour améliorer cette autonomie. « Nous n’étendons pas cette prestation pour dire qu’on l’étend. Mon mantra, c’est que ça soit effectivement mis en application sur le terrain et que les bénéficiaires de ce dispositif utilisent cette aide », a martelé Sophie Cluzel qui s’est déjà illustrée en mettant en place le DuoDay , initiative visant à promouvoir l’emploi des personne handicapées.

Un rendu des études en avril

À noter que cette opération pilote doit être close à la fin du premier trimestre de l’année 2022. Il sera temps ensuite que les différents acteurs impliqués dans ce dossier (conseil départemental, financeurs, l’UNAFAM et l’association TDAH France) tirent les conclusions de cette expérimentation pour adapter au mieux la PCH aux besoins des personnes concernées. Après cela, la secrétaire d’Etat a suivi une réunion de travail en compagnie d’Alain Bucquet, préfet des Ardennes, Noël Bourgeois, président du conseil départemental, Stéphane Haussoulier, président du conseil départemental de la Somme et Guillaume Mauffré, le délégué territorial de l’Agence Régionale de Santé.

Enfin, en début d’après-midi, Sophie Cluzel reçue par Sabine Nicolas, la directrice de cet organisme, s’est rendue à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) où elle a eu des échanges avec les équipes de la structure et des personnes en situation de handicap. Durant ces trois étapes, Sophie Cluzel attachée à faire disparaitre les discriminations a démontré que les besoins des personnes handicapées lui tenaient à coeur.

Pascal Remy