Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Marius, l’huile d’olive haut de gamme en vrac

Gastronomie. Youssef Gardam, vient de lancer son nouveau concept d’huile d’olive en vrac, Marius Oil Maker, disponible dans un réseau de boulangerie.

De l’huile d’olive disponible en boulangerie ? « Ce concept a pour but de casser les codes de la gastronomie de luxe, en rendant accessible les huiles d’olive d’exception. Tout ceci grâce à un réseau de distribution innovant via des boulangeries indépendantes », explique Youssef Gardam, fondateur de Marius Oil Maker. Sa volonté est de « réinventer la manière de consommer l’huile d’olive, en sélectionnant, chaque trimestre, un producteur d’une huile d’olive primeur et extra vierge. » Il faut dire que ce passionné n’est pas nouveau dans le métier, puisqu’il possède un domaine oléicole au Maroc depuis 17 ans.

« La traçabilité est totale : en scannant le QR Code figurant sur son huilier, le consommateur a un accès direct au producteur, grâce à son artisan-boulanger »

Il y commercialise sa propre marque « Gardam », distribuée internationalement, de Tokyo à New-York. « À la base, l’huile d’olive marocaine n’est pas du tout réputée. Elle a la réputation d’une huile « lampante », c’est-à-dire utilisée pour les lampes à huile. En reprenant le domaine qui appartenait à mon grand-père, nous avons réussi, à force de savoir-faire, à créer la première huile d’olive marocaine premier cru. Nous avons même été classés par Oliviers & Co parmi les 30 meilleures huiles au monde ! »

La traçabilité au coeur des exigences

Concernant Marius, les caractéristiques de sélection reposent sur la fraicheur de l’huile et ses bénéfices pour la santé. Youssef Gardam précise : « Nous avons l’ambition de remettre la traçabilité au coeur des exigences. La plupart des huiles achetées dans le commerce sont issues de mélange d’huiles originaires de l’UE. Et lorsqu’elles sont testées, elles sont souvent déclassées d’extra-vierge à vierge. Surtout, elles sont élaborées avec des huiles conservées depuis plusieurs années. Nous, nous proposons des huiles fraiches, riches en polyphénols. La traçabilité est totale : en scannant le QR Code figurant sur son huilier, le consommateur a un accès direct au producteur, grâce à son artisan-boulanger. »

Bientôt un réseau de plus de 1000 boulangeries

Pour le lancement de Marius, l’huile d’olive sélectionnée est celle d’Antoine Mora, une huile certifiée, bio, AOP Vallée des Baux de Provence. Et pour la distribution, le lancement a été effectué avec 5 boulangeries test dont celle de Christophe Zunic, Le Four à Bois (Reims), de Sébastien Chazee à Taissy, la boulangerie Au Carolo d’Éric Tombois à Tinqueux ou encore celle de Patrick Baillet à Aÿ. Marius Oil Maker vient par ailleurs de signer un contrat de coopération commerciale avec l’association Charte St Honoré présidée par Michel Cornille, qui lui donne accès à un réseau de 1 085 boulangers indépendants à travers la France. Avantage pour le boulanger, il touche 20 % net sur les ventes.

Quant au consommateur, il vient se réapprovisionner en huile conditionnée dans des petites cuves en inox, grâce à son huilier de 500 ml. Les objectifs de Youssef Gardam sont ambitieux : Il prévoit d’être présent dans 70 boulangeries en France à la fin du 1er trimestre, 100 au mois de juin et 300 en décembre 2022, avec un chiffre d’affaires sur l’année de 460 000 euros. Il est soutenu dans sa démarche par Initiative Marne Pays rémois via un prêt d’honneur de 25 000 euros. Il est également lauréat d’une bourse d’excellence Innovation de la Région Grand Est, incubé chez Innovact et accompagné par le Réseau Entreprendre. Pour couronner son lancement, une cagnotte a été mise en place sur la plateforme participative kisskiss bankbank.

Nastasia Desanti