Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Les professionnels présents au Rallye des entrepreneurs

Initiative. Organisé par l’association Demain dès l’Aube, il a permis aux collectivités de présenter leurs projets d’investissement.

Dans un format particulier pour tenir compte des contraintes sanitaires, le Rallye des entrepreneurs est l’un des premiers salons professionnels à avoir pu se tenir dans l’Aube depuis la crise sanitaire.

Une salon professionnel les pieds dans l’herbe avec des stands disséminés sur quelques centaines de mètres, la formule à de quoi surprendre. « Nous voulions absolument être en présentiel mais pour ça, il fallait s’adapter aux contraintes sanitaires », rappelle Philippe Couturier, président de l’association Demain dès l’Aube.

Les équipes de l’association ont réalisé un gros travail d’organisation afin que ce salon professionnel puisse avoir lieu en tenant compte des contraintes sanitaires du moment. Le « rallye des entrepreneurs » a pu se tenir, en plein air, sur les bords du lac de la forêt d’Orient et le territoire de la commune de Mesnil-Saint-Père.

« C’est une initiative audacieuse et qui est très intéressante pour le territoire »

C’est là que des professionnels ont pu rencontrer les représentants des collectivités locales de l’Aube, de la Haute-Marne et de la Meuse qui les attendaient sur leurs stands. « Cette formule nous permet de présenter aux entreprises les projets que nous avons pour cette mandature », précise Pascal Landréat, maire de Pont-Sainte-Marie, présent sur le stand de la commune de l’agglomération troyenne avec ses adjoints.

« Ce qui est intéressant aussi est d’accueillir des entreprises du territoire avec lesquelles nous ne travaillons pas habituellement », ajoute Pascal Landréat.

L’économie des territoires

« C’est une initiative audacieuse et qui est très intéressante pour le territoire », rappelle Sylvain Convers, le président de la CCI de Troyes, venu soutenir l’initiative de Demain dès l’Aube. Ce « salon à l’envers », où ce sont les donneurs d’ordres qui reçoivent les entreprises, en est à sa seconde édition, la première ayant eu lieu en 2019, à Bar-sur-Aube.

L’an passé, il n’avait pu être organisé à cause de la crise sanitaire. L’initiative est suivie de près par d’autres départements. « L’économie doit partir des territoires, s’appuyer sur les circuits-courts, les savoir-faire locaux », estime Jean-Pierre George, président de la fédération Ré@gir, regroupant une trentaine de réseaux d’entreprises du Grand Est. La formule marche puisque près d’une vingtaine de villes et de communautés de communes avaient leur stand cette année au rallye des entrepreneurs.

Des villes comme Chaumont et Pont-Sainte-Marie, mais aussi des communautés de communes à l’image de Troyes Champagne Métropole, du Grand Langres ou encore de Saint-Dizier Der Blaise, par exemple.

Laurent Locurcio