Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Les chefs d’entreprise s’engagent toujours auprès des créateurs

Accompagnement. Les entreprises lauréates du Réseau Entreprendre Champagne-Ardenne en 2020 et 2021 mises à l’honneur lors de la Fête des Lauréats organisée dans l’Aube.

H’ability (10) : Bérengère Henrion et Marie-Odile McKeeney ont créé un casque de réalité virtuelle pour les personnes atteintes d’hémiplégie. Nadine Champenois

Pérenniser une activité économique au-delà de trois ans, tel est le challenge de nombreux entrepreneurs. En Champagne-Ardenne l’association Réseau Entreprendre les aide à relever le défi, financièrement mais également sur le plan humain. « Depuis 35 ans, nous aidons les porteurs de projet en leur accordant à titre personnel un prêt d’honneur, mais surtout, nous avons un réseau de chefs d’entreprise expérimentés qui les accompagnent sur la durée », insiste Clotilde Buti, la directrice du Réseau Entreprendre Champagne-Ardenne. Et la formule a fait ses preuves puisque sont encore en activité pratiquement tous les 140 lauréats au total soutenus dans la région depuis la création de l’association.

« Nous avons de belles créations et reprises d’entreprise, et ce, dans des domaines très variés »

Malgré la crise sanitaire, le nombre de dossiers n’avait pas fléchi en 2020 et la tendance est même à la hausse en 2021. Ainsi, la Fête des Lauréats (qui n’avait pas eu lieu l’an dernier) organisée cette année au Château de Montabert à Montaulin, a été l’occasion de mettre notamment à l’honneur les chefs d’entreprise des 39 structures lauréates depuis 2020. « Malgré la crise sanitaire, nous comptons à fin juillet 18 entreprises lauréates en Champagne-Ardenne, alors que d’habitude nous en avons une quinzaine par an. Nous n’avons pas changé nos critères, c’est le nombre de demandes qui a augmenté, particulièrement dans le département de l’Aube. Nous avons de belles créations et reprises d’entreprise, et ce, dans des domaines très variés. Également de nombreuses start-up », se félicite Clotilde Buti.

Près de trois cents personnes sont venues découvrir les entrepreneurs à l’occasion de cet événement. Lors de leurs déambulations, sous le soleil, au sein du village des lauréats, ils ont pu échanger leurs impressions et peut-être attraper le virus de la création d’entreprise. Du côté de l’association champardennaise Réseau Entreprendre, « on est toujours à la recherche de nouveaux adhérents, autrement dit des chefs d’entreprises passionnés et passionnants, prêts à accompagner de nouveaux lauréats ».

Quelques lauréats 2021

  • Lagoa Spa (10) : Ce centre de bienêtre aquatique a été créé par Ludivine Locquegnies et David Goncalvez Pereira.
  • Pairdry (51) : Charles de Bohan et Thibault Petitpas sont les créateurs d’une nouvelle boisson française aromatisée à la mirabelle.
  • Ellipse (10) : Robin Gabuthy, Paul Lepoutre et Florian Prieur, ont créé cette marque innovante de cycles.
  • H’ability (10) : Bérengère Henrion et Marie-Odile McKeeney ont créé un casque de réalité virtuelle pour les personnes atteintes d’hémiplégie.
  • Illicoveto (08) : Pierre Deparpe a créé une plateforme de services et de conseils vétérinaires en ligne.
  • Maat Data (10) : Une start-up créée par Laure Clerget et Valentin Millot, qui développe des applications mobiles innovantes intégrant des intelligences artificielles au service de l’humain et de l’environnement.
  • Smartransition (51) : Plateforme 100 % digitale pour le recrutement de managers de transition.
  • Été Indien (08) : cette entreprise des Ardennes propose des programmes sportifs durables et innovants pour les jeunes seniors.
  • L’Atelier des vieilles gloires (08) : En créant cette entreprise, Simon Legras et Marie Mathieu ont pour but de restaurer et réparer les véhicules anciens dans les Ardennes.
  • Oncycle (51) : Richard Nedati a créé un magasin de vente et de réparation de cycles, de moyens de mobilité et d’accessoires.
  • Propy Delta (08) : cette entreprise ardennaise d’impression et de transformation de carton et de polypropylène a été reprise par Antoine Mazeri.
Nadine Champenois