Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour les Ardennes

Industrie. Les membres titulaires et associés de la CCI des Ardennes ont tenu leur seconde assemblée générale de l’année.

Géraud Spire, le président de la CCI des Ardennes, effectue son dernier mandat consulaire.

Après avoir rappelé l’arrivée récente de David Berthou comme souspréfet de Rethel et le départ dans l’Aube d’Anne Gabrelle, directrice des services du cabinet du Préfet, Géraud Spire a fait son traditionnel tour de l’actualité départementale. Le président a ainsi rappelé les aides financières apportées dans le cadre du plan France Relance à treize PME ardennaises ayant présenté un solide projet d’investissement.

« Beaucoup sont proches de retrouver une activité normale mais restent inquiètes en raison de la flambée des prix des matières premières et de l’allongement des durées d’approvisionnements »

Revenant aussi sur l’annonce de la relocalisation dans les Ardennes des Cycles Mercier, il estime que ce projet présentait plusieurs avantages : ramener des emplois industriels à Revin, une commune qui avait particulièrement souffert des crises économiques ces trente dernières années, la résorption d’une dense friche industrielle, les retombées médiatiques positives de ce projet et les possibilités éventuelles pour les PME locales de créer des courants d’affaires avec l’investisseur en sous-traitant certains composants de vélos jusqu’alors très majoritairement fabriqués en Asie. Géraud Spire s’est aussi félicité de la venue en 2022 du Groupe Petillion à Givet sur le Parc d’activités communautaires ainsi que sur le port avec à la clé la création d’une centaine d’emplois.

S’agissant de la conjoncture économique, il semble que les entreprises industrielles aient somme toute bien résisté à la crise sanitaire. « Beaucoup sont proches de retrouver une activité normale mais restent inquiètes en raison de la flambée des prix des matières premières et de l’allongement des durées d’approvisionnements ». Le président fait part du risque de suppression de desserte TGV dans certaines gares ardennaises (Charleville- Mézières, Rethel et Sedan). La menace qui pointe sur la pérennité du service en 2022 a en effet amené le Président du Conseil départemental des Ardennes à envoyer un courrier co-signé par les parlementaires, les maires de Charleville-Mézières, Rethel et Sedan et par le président de la CCI au PDG de la SNCF.

L’ANTS : réception des travaux

L’hébergement au siège de la CCI du troisième plateau de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés suit normalement son timing. La réception des travaux et l’état des lieux ont été récemment effectués. Quelques formations vont être lancées sur place en avril et le centre d’appels sera opérationnel avec ses 90 emplois probablement durant l’été. L’espace qui se présentait sous la forme d’un plateau nu a été réalisé sous la maîtrise d’ouvrage d’une SCI et sera loué à l’ANTS via un bail civil, signé en décembre 2020.

Hermès avance dans son projet

L’enquête d’utilité publique concernant l’installation de « La maroquinerie de la Sormonne » sur la zone industrielle de Tournes/ Cliron a démarré. Les permis de construire ont été délivrés, les appels d’offres lancés et un compromis de vente d’un terrain de 8 hectares la cession d’un terrain contigu de trois hectares à l’euro symbolique pour pallier des problèmes environnementaux imprévus sont en cours de rédaction. Les travaux de construction du bâtiment industriel devraient donc débuter fin mai et l’atelier opérationnel en 2022.

Rachat de terrain

Le 9 mars, la chambre consulaire a racheté à Onyx Est (groupe Véolia) une parcelle de terrain de 2 hectares sur la zone industrielle de Tournes-Cliron. À l’époque de la transaction initiale, Véolia pensait créer un centre- relais de déchets qui n’a finalement jamais vu le jour. Le terrain n’ayant trouvé aucun acquéreur, la CCI s’est résolue à le racheter au prix de vente initial.

Budget recticatif

La CCI des Ardennes ayant bénéficié d’un réajustement plus favorable que prévu (+ 400 000 euros, soit 1,8 million d’euros) des ressources fiscales réparties par la chambre régionale, l’organisme consulaire a pu ainsi alimenter son budget recettes qui s’élève à 3,47 millions d’euros. Auparavant, la CCI avait compensé la perte de mêmes ressources fiscales en se défaisant d’un certain nombre d’actifs : Maison de l’Ardenne, ancienne école de formation, siège de Sedan, zone industrielle de Donchery, locaux de l’avenue Corneau, etc. « Notre objectif, aujourd’hui, est fixé : laisser à la fin de notre actuel mandat, en mai 2022, un budget proche de l’équilibre. Ce qui nécessitera encore une compression des frais et la vente de petites structures dont nous sommes encore propriétaires à Givet », annonce Géraud Spire.

Chèques crea

Le conseil régional Grand Est a lancé le dispositif « Chèques Créa » destiné aux demandeurs d’emploi ou aux jeunes de moins de 30 ans portant un projet de création ou reprise d’entreprise. Pour mettre en oeuvre ce programme, la Région a labellisé son appel à candidatures. La CCI a été retenue pour intervenir. Le processus est le suivant : le porteur de projet retire un chèque Créa sur le site du conseil régional, choisit un prestataire et paie sa prestation (accompagnement, suivi…). Le chèque s’élève à 600 euros en phase post création et à 200 euros pour un suivi d’une durée de trois ans.

Autodiagnostic : « comment va ma boîte ? »

La CCI a mis en ligne sur son site internet un autodiagnostic intitulé : « Comment va ma boîte ? » Cet outil anonyme et gratuit est destiné aux dirigeants de Très Petites Entreprises (moins de 10 salariés) qui peuvent ainsi réaliser une évaluation rapide de la santé de leur entreprise. Ce dispositif permet un suivi régulier et peut détecter d’éventuelles sources de difficultés en y apportant rapidement les mesures correctives nécessaires. Ce qui permet aux dirigeants de disposer d’une analyse des forces et faiblesses de leur TPE.

Prochaines manifestations

Les 11 et 12 mai, deux sessions de deux jours de formation à la micro- entreprise et le 20 mai, webinaire de sensibilisation à la transmission/ reprise d’entreprise organisé en partenariat avec la Chambre de métiers et de l’artisanat et avec le soutien de Pôle Emploi et du Conseil régional.

Pascal Remy